News

Un million de consommateurs arrachent l’indemnisation des victimes du Rana Plaza

11 juin 2015
rana plazza

11 juin 2015

Les héritiers des victimes de l’effondrement du Rana Plaza, la fabrique de vêtements au Bangladesh, toucheront finalement une indemnisation. Une grande victoire pour la campagne "Vêtements propres" dont l’action et les pétitions ont mobilisé plus d’un million de consommateurs.

Deux ans après l’effondrement de la fabrique, il manquait encore  2,4 millions de dollars pour indemniser les survivants de la catastrophe et les héritiers des victimes. Un important don anonyme a finalement fait l’appoint. L’action à laquelle nous avons apporté notre soutien a finalement porté ses fruits.

30 millions à trouver

Le réseau international de la campagne "Vêtements propres" a, dès l’annonce de la catastrophe, mis les marques et les chaînes de vêtement sous pression pour qu’elles mettent la main à la poche en faveur des victimes. Plus d’un million de consommateurs du monde entier ont participé à des actions et des pétitions à l’intention des grandes chaînes internationales qui faisaient fabriquer des vêtements dans les 5 grands ateliers du complexe Rana Plaza. En novembre 2014, le Rana Plaza Dono Trust Fund avait fait savoir qu’il fallait 30 millions de dollars pour indemniser les 5 000 plaignants, mais, jusqu’à lundi dernier, ce montant n’était pas encore atteint. 

Les marques esquivent leurs responsabilités

S’il a finalement fallu plus de 2 ans pour rassembler l’argent nécessaire, c’est essentiellement à cause du manque d’empressement des grands marques de vêtements Mango, Primark, Joe Fresh et Benetton à prendre leurs responsabilités. Benetton, en particulier, s’est longtemps fait tirer l’oreille et n’a finalement versé que 1 million d’euros au lieu des 5 millions qui lui avaient été réclamés sur les réseaux sociaux, notamment par le hashtag #benettonpayup5million.

Une victoire longue à se dessiner

Il a fallu beaucoup trop longtemps pour arracher 30 millions de dollars à des entreprises dont le bénéfice annuel global se chiffre à 20 milliards de dollars, mais c’est une victoire pour la campagne "Vêtements propres". Elle démontre que les consommateurs mobilisés peuvent obtenir de grandes choses. 



Imprimer Envoyer par e-mail