News

Bagages coincés à Zaventem : demandez une indemnisation

22 août 2019
bagages égarés

22 août 2019
Vous faites partie des milliers de passagers ayant décollé sans (une partie de) leurs bagages le 3 août dernier pour cause de problème technique à Zaventem ? Test Achats vous aide dans vos démarches en vue d’une indemnisation.

Le 3 août dernier, le système qui traite les bagages à l’aéroport de Zaventem est tombé en panne. Résultat : des milliers de bagages sont restés en rade et beaucoup de vols sont partis avec des passagers munis de leurs seuls bagages à main. À ce jour, la plupart des passagers concernés n’ont reçu que des excuses et de vaines promesses sans lendemain, mais à l’une ou l’autre exception près, pas d’indemnisation.

"Force majeure"

Selon les compagnies aériennes, il ne peut être question d’indemnisation, car les dysfonctionnements au système de traitement des bagages relèveraient d’un cas de "force majeure".

Mais en fait, peu importe qu’il s’agisse d’un cas de force majeure ou non. Il convient par contre de s’assurer que la compagnie aérienne a pris toutes les dispositions pour faire parvenir au plus vite les bagages aux voyageurs concernés. La loi précise : "toutes les mesures qui pouvaient raisonnablement s’imposer pour éviter les préjudices". Autrement, la compagnie doit prouver qu’il lui était impossible de prendre pareilles mesures.

Indemnisations toujours en attente

La plupart du temps, les bagages perdus peuvent être restitués aux voyageurs dans les deux à trois jours. Pour ce motif, nous sommes d’avis que les personnes ayant dû attendre leurs bagages plus de trois jours ont droit à une indemnisation. Dans pareilles circonstances, on peut en effet supposer que la compagnie aérienne n’a pas pris toutes "les mesures qui pouvaient raisonnablement s’imposer".

D’autant plus que dans ce cas, les bagages n’ont pas été égarés. Il suffisait donc de les faire parvenir à destination. 

Test Achats vous accompagne dans vos démarches

Vu le nombre de dossiers affluant chaque jour chez Test Achats depuis cette crise, nous avons décidé :

  • d’écrire à Brussels Airport qui a entre-temps répondu n’avoir aucune responsabilité et soulignant ses investissements d’infrastructure ;
  • d’écrire aux différentes compagnies aériennes pour leur demander de proposer une indemnisation. Test Achats s’étonne d’ailleurs que celles-ci n’aient entamé aucune démarche vis-à-vis de l‘aéroport en faveur de leurs clients, qu’elles sont censées servir au mieux ;
  • d’ouvrir sa ligne à toutes les personnes concernées susceptibles de réclamer un dédommagement et un remboursement des frais encourus à la suite de cet incident.

Vous pensez avoir droit à une indemnisation ? Test Achats vous aide dans vos démarches. Pour cela, vous pouvez nous contacter au 02 542 33 33.

02 542 33 33

En cas de perte de bagage, voici ce qu'il convient de faire

Dans le cas qui nous occupe, les bagages n’ont pas été perdus. Ils étaient juste bloqués. Mais si une telle mésaventure devait encore vous arriver, voici la marche à suivre.

  • Vous devez le signaler à l’aéroport. Vous aurez à compléter un formulaire spécial ("Property Irregularity Report"), à la suite de quoi, les recherches portant sur vos bagages perdus seront lancées.
  • En attendant, il se peut que vous ayez besoin de certains objets de première nécessité. Généralement, la compagnie aérienne met à disposition un kit contenant le nécessaire de toilette essentiel (brosse à dents, savon...) Sinon, vous devrez acheter vous-même ce qui vous fait défaut. Restez raisonnable et conservez les preuves d’achat. Attention, vous y avez droit uniquement pour l’aller. 
  • Ensuite, informez-vous régulièrement auprès de la compagnie aérienne ou du voyagiste. Si les bagages ne sont toujours pas réapparus après 21 jours, ils sont considérés comme perdus. 
  • Vos bagages sont assurés? Contactez votre assureur-voyages afin de déterminer si vous avez droit à une indemnisation par leur entremise.
  • Vous pouvez uniquement exiger une indemnisation si vous avez introduit une réclamation écrite dans ce délai (de préférence par recommandé) auprès de la compagnie aérienne même. Introduisez une plainte tant auprès de l’aéroport que de la compagnie aérienne et du voyagiste. 

Des problèmes avec une compagnie aérienne ou un voyagiste? Faites-le savoir via notre module plainte ou contactez notre service juridique au 02 542 33 33 qui s'efforcera d’intervenir pour vous. 

VERS NOTRE MODULE PLAINTE

User name

Participer à la conversation

Participez à cette discussion en postant votre commentaire ou question dans la communauté Famille & loisirs .

Commentaires

Soyez le premier à commenter