News

Vos vacances à forfait vont-elles augmenter de prix suite à l'augmentation du prix du kérosène ?

04 octobre 2021

Vous souhaitez réserver vos prochaines vacances à forfait et votre organisateur de voyage vous met en garde contre les hausses de prix du kérosène et le risque d’avoir à payer un supplément par rapport au prix convenu entre la conclusion du contrat et votre départ. Il vous propose une « assurance » pour couvrir ce risque. Est-ce intéressant pour vous ?

Les voyages ont repris et la réservation des voyages à forfait également. Mais nous vivons pour l’instant une période d’instabilité des coûts de l’énergie (les produits pétroliers, notamment). On sait que cette situation aura des conséquences sur notre facture de gaz et d’électricité, mais le risque est tout aussi grand pour ce qui concerne le coût des transports et le prix des billets d’avion. Donc, en conséquence, sur le coût total de vos vacances à forfait

L’organisateur de voyage peut-il répercuter les coûts supplémentaires sur vous ?

Bien sûr, vous avez signé un contrat au moment de la réservation et ce contrat prévoyait un prix tout compris. Mais dans certains cas exceptionnels, le tour-opérateur peut malgré tout augmenter le prix du voyage entre la réservation et le départ. Vérifiez donc bien les conditions de votre contrat avant de le signer.

Car une augmentation après réservation n’est autorisée que si :

  • Cette possibilité de modification de prix est inscrite dans le contrat et est prévue dans les deux sens. Donc, y compris à la baisse le cas échéant. 
  • Elle se limite aux coûts de transport (augmentation du prix du carburant, par ex.), aux taux de change ou aux taxes (les taxes d'atterrissage, par ex.). 
  • L’organisateur de voyage justifie son augmentation en fournissant le calcul réel des frais.
  • Elle vous a été signifiée au plus tard 20 jours avant le départ.

Et si l’augmentation s’élève à 8 % du prix total ou plus, vous pouvez résilier le contrat sans frais.

Une assurance pour se prémunir contre les augmentations ?

Certains voyagistes proposent donc à leurs clients de se prémunir contre ce risque en payant un montant supplémentaire par voyageur au moment de la réservation. Chez TUI, par exemple, cela s'appelle le Fuel protection program. Le coût de cette « assurance » dépend de la destination, mais il faudra compter de 15 à 20 € par personne pour la plupart des vols.

Difficile de dire si au final vous serez gagnant ou pas. Mais dans les circonstances actuelles, vous pourriez envisager de payer ce supplément si vous souhaitez éviter toute augmentation de prix. Les spécialistes en énergie semblent en effet d’accord pour dire qu’il y a de fortes chances que les prix continuent à augmenter dans les semaines, voire les mois à venir.

Vous avez des questions ?

N'hésitez pas à consulter les experts de notre Service conseils en formant le 02 542 33 33, du lundi au vendredi de 9 h à 12h30 et de 13 h à 17 h (16 h, le vendredi) ou via notre formulaire de contact en ligne.

Appeler le 02 542 33 33