News

Action en réparation collective contre Thomas Cook: 180 passagers indemnisés

12 juillet 2017
thomas cook

12 juillet 2017

L’action en réparation collective que nous avons lancée contre Thomas Cook au nom des 180 passagers ayant subi un retard s'est clôturée positivement. Les personnes lésées ont en effet reçu une compensation de 400 € grâce à notre intervention. 

 

Le 23 mars 2015, le vol HQ 1509 n’a pas pu décoller à 13h05 heure locale de Tenerife South, l’appareil étant entré en collision avec un ambulift sur le tarmac. Thomas Cook Airlines Belgium a mis en service un appareil de remplacement, mais il aura fallu attendre plus de 8 heures avant que celui-ci ne puisse finalement décoller. 

Que dit la loi ?

Normalement, les compagnies aériennes sont tenues de verser une compensation financière de 400€ par personne pour tout retard de plus de 3 heures (pour les vols au sein de l’UE de plus de 1500 kilomètres et pour les autres vols de 1500 à 3000 kilomètres).

Thomas Cook se retranchait derrière l’exception autorisée des "circonstances exceptionnelles" pour ne pas payer de compensation alors qu'une jurisprudence européenne dénie les "circonstances exceptionnelles" pour un tel incident. Vu la mauvaise volonté montrée par Thomas Cook dans cette affaire, nous avons déposé une action en réparation collective pour réclamer la compensation à laquelle les passagers lésés ont droit.

Conclusion positive pour cette première action collective en Belgique

En cours de procédure, Thomas Cook a finalement, de sa propre initiative, proposé d'indemniser les 180 passagers lésés à hauteur de 400 €. Ce à quoi le juge a réagi en mettant officiellement fin à la procédure juridique.  

C'est donc une fin positive pour cette première action collective en Belgique depuis l'instauration de cette possibilité juridique en septembre 2014!

Un problème? Nous pouvons vous aider!

Envoyez votre plainte


Imprimer Envoyer par e-mail