News

N'oubliez pas de demander le remboursement de votre voucher corona

10 mars 2021

Si vous avez reçu un voucher dit « corona » pour l’annulation d’un voyage au début de la crise du coronavirus, il arrive sans doute bientôt à échéance. Si vous le souhaitez, vous pouvez exiger le remboursement intégral. Mais n’attendez pas qu’il se fasse automatiquement. C’est à vous de lancer la procédure.

Mars 2020, le coronavirus débarque dans nos vies et dans les semaines qui suivent, des milliers de voyages sont annulés. Le secteur du voyage est frappé de plein fouet et pour tenter d’éviter les faillites, le gouvernement autorise les voyagistes à imposer à leurs clients un bon de valeur plutôt qu’un remboursement pur et simple. On parle ainsi d’environ 192 millions d’euros émis en bons. 

Appelés « vouchers corona », ces bons de valeur devaient respecter une série de conditions : avoir été émis durant la période couverte par l’autorisation (du 20 mars au 19 juin) et l’indiquer explicitement, représenter la valeur totale de ce que vous aviez déjà payé (acompte ou somme complète), ne pas vous avoir occasionné de frais, rester valable au moins un an et être remboursable - si non utilisé - dans les 12 mois. L’idée était bien sûr de pouvoir le valoriser lors de la réservation d’un autre voyage, mais les choses étant ce qu’elles sont, un an plus tard, ce voucher n’a probablement toujours pas quitté votre poche.

Remboursement prévu après un an

Si votre voucher arrive à échéance, vous n’êtes bien sûr pas obligé d’en réclamer le remboursement. Vous pouvez l’utiliser (avant sa date d’échéance !) pour réserver un nouveau voyage en valorisant la somme qu’il représente. Et si ce voyage-là est également annulé, vous pourrez en exiger le remboursement immédiat et non plus différé, puisqu’il n'est plus question de bons de valeur corona.

Si, par contre, vous voulez récupérer votre argent, vous devez en exiger le remboursement. 

La loi sur les vouchers corona donne encore un délai de six mois à l’organisateur de voyage pour vous rembourser, mais ne détaille aucune procédure. Aucune obligation donc, pour l’émetteur du bon, d’effectuer un remboursement automatique.

Ce que nous vous conseillons

En l’absence de directives claires dans la loi, voici comment nous vous conseillons de procéder.

  • Vérifiez la date d’émission de votre bon.
  • Quand le bon atteint les 12 mois, ne tardez pas à en réclamer le remboursement.
  • Si une procédure est mentionnée sur le bon, suivez-la scrupuleusement.
  • En tout cas, prenez contact avec l’organisateur de voyage ou la compagnie par e-mail ou par courrier et demandez le remboursement.
  • Soyez précis et indiquez votre nom, les références du bon, le montant à récupérer, etc. pour être facilement identifiable.
  • N’oubliez bien sûr pas de mentionner le numéro de compte en banque sur lequel vous souhaitez que l’argent soit versé.
  • Si vous n’avez reçu aucune confirmation de réception de votre demande dans les jours qui suivent, envoyez votre demande par courrier recommandé.

Et puis, soyez patient… Votre argent ne vous sera probablement pas versé avant les six mois autorisés.

Plus d’informations ?

Toutes les questions les plus fréquentes que vous nous posez concernant les voyages (ou leur interdiction) en temps de corona sont compilées dans notre dossier complet que vous trouverez ici.

Vers les questions les plus fréquentes

Encore des questions ?

Et puis n’oubliez pas que vous pouvez toujours contacter nos experts pour tout ce qui concerne notre vie en temps de corona en formant le 0800 29 510, tous les jours ouvrables de 9 h à 18 h (15h45 le vendredi).

Appeler le 0800 29 510