News

Ryanair fait payer les grands bagages "cabine" ? OK. Mais pas rétrospectivement !

27 août 2018

27 août 2018
A partir du 1er novembre, la compagnie low cost fera payer les grands bagages cabine, qu'ils soient placés en cabine ou en soute. Dommage pour les consommateurs, mais rien à y redire sur le fond. Par contre, nous refusons que ce règlement s'applique à des vols réservés avant son annonce.

Dès le 1er novembre, les clients Ryanair ne pourront plus embarquer gratuitement leur petite valise (trolley) de moins de 10 kilos à bord des appareils de la compagnie irlandaise. Seul un sac à main ou un petit sac à dos pourra être placé sous le siège devant le passager.

Tous les autres bagages seront facturés. Et les clients devront faire un choix. Soit opter pour un embarquement prioritaire (6€ par personne) permettant de garder une valisette en cabine, soit faire enregistrer ce bagage en soute lors de la réservation (8€ par bagage).

Les raisons des surcoûts

Comment la compagnie motive ce nouveau supplément? Par la volonté de réduire les délais d'embarquement. Par le fait, aussi, que la place en cabine manque si chaque passager embarque un trolley. On ajoutera qu'il faut bien tenter de récupérer auprès des uns (les passagers) ce qu'il faudra sans doute concéder à d'autres (le personnel qui part en grève).

Constatons en tout cas que dans le modèle Ryanair, si certains tickets secs demeurent très bon marché, les suppléments se multiplient.

Sur le fond cependant, nous n'y trouvons rien à redire. D'autres compagnies agissent pareillement, en limitant par exemple le poids des bagages cabine à 6 à 8 kilos. Signalons ici que la Cour de Justice Européenne estime qu’un bagage à main raisonnable d'un point de vue poids et volume doit toujours être inclus dans le prix d’un ticket d’avion.

Pour des vols déjà réservés aussi !

Le nouveau règlement de Ryanair entrera en vigueur le 1er novembre prochain. Les futurs passagers de la compagnie sont prévenus.

Enfin, pas tous. Et c'est bien là que se pose le problème. Selon la compagnie, ceux qui ont déjà acheté un billet Ryanair pour un vol après le 1er novembre devraient aussi passer à la caisse. Ce que nous contestons: l'application immédiate d'une nouvelle règle équivaut à une modification unilatérale du contrat. Et les conditions applicables doivent être celles définies au moment de la réservation. Il faut en effet que le consommateur soit pleinement informé sur les différents éléments de sa réservation. Et dans ce cas, le prix du vol et les bagages sont des éléments essentiels.

Selon nous, Ryanair enfreindrait donc la loi en pratiquant de la sorte.

Déposez plainte via notre entremise

Si vous avez un différend avec une entreprise, vous pouvez lui adresser votre réclamation via le module plaintes que nous mettons à votre disposition. Vous augmentez de la sorte vos chances d'être entendu et d'obtenir réparation.

Vers le module plaintes

Au final, on ne conseillera jamais assez de comparer le prix total d'un vol. Ne vous contentez pas des tarifs avancés par les sites de comparaison en ligne, lesquels ne prennent pas toujours tout en compte. Dans certaines formules peuvent être compris certains services, qui ne le sont pas dans d'autres. Et ceci vaut évidemment pour les bagages à main.