News

Vols annulés: Ryanair affirme qu'elle respectera les droits des passagers. Nous y veillerons

06 octobre 2017
Ryanair

06 octobre 2017
Notre mise en demeure semble avoir porté ses fruits. Dans le courrier qu'elle vient de nous adresser, la compagnie low cost s'engage à respecter les droits des passagers et affirme avoir démarrer l'opération de dédommagement. Nous vérifierons si ces engagements seront respectés.

Rétroactes. A la mi-septembre, la compagnie aérienne Ryanair annonçait l'annulation de plus de 2000 vols d'ici à la fin octobre. En tant qu'organisation de défense des consommateurs, et en coordination avec nos consoeurs italienne, espagnole et portugaise, nous avions promptement réagi et mis en demeure Ryanair de nous transmettre différents documents et engagements pour le 25 septembre.

Nos exigences entendues

Nous exigions notamment que la compagnie nous fasse parvenir un aperçu de tous les vols qu'elle allait annuler jusqu'à la fin octobre. Et qu'elle fournisse des précisions quant au nombre de passagers concernés. Nous demandions également que Ryanair transmette à tous les passagers affectés des informations correctes et complètes sur leurs droits. Et, enfin, qu'elle s'engage officiellement à respecter tous les droits des passagers, en l'occurrence ceux prévus par la législation européenne.

Ce jeudi, la compagnie nous a fait parvenir sa réponse. Elle apparaît assez positive. Dans ce courrier, Ryanair affirme s'engager fermement à respecter les droits des passagers aériens, avoir démarré l'opération de dédommagement et rectifié sa communication vers les personnes lésées.

Nous resterons vigilants

Depuis l'annonce des annulations de vol, plus de 400 personnes se sont manifestées auprès de notre centre de contact. Nous appelons une nouvelle fois les passagers lésés à nous contacter s'il y a refus d'indemnisation par la compagnie aérienne.

En tout état de cause, ce courrier de Ryanair ne clôture pas le dossier. Nous veillerons évidemment au respect des engagements pris par la compagnie et engagerons des procédures judiciaires si nécessaire.


Imprimer Envoyer par e-mail