Les poissons les plus bas dans la chaîne alimentaire (sardine, maquereaux, ...) sont herbivores. De ce fait, ils ne concentrent pas dans leur chair les substances toxiques que l'on retrouve en plus grande quantité dans les poissons carnivores au sommet alimentaire.
Ceci est dû au fait qu'à chaque fois que l'on remonte dans la chaîne alimentaire, le rendement alimentaire est divisé par un facteur de l'ordre de 10 (+/-10 kg de poisson sont nécessaires pour produire un kg de saumon ou de thon), et que les substances toxiques ont tendance à rester dans les organismes qui les absorbent.
La perte de rendement alimentaire lors de la remontée dans la chaîne devrait aussi nous faire réfléchir, ainsi que la faculté de reproduction. Ces informations devraient être disponibles et guider le choix des consommateurs ;).