J'en suis à ma deuxième machine à pain, et je ne peux plus en utiliser aucune. Dans l'une, l'orifice de jonction aux moyeux de rotation des palettes (couteaux) de malaxage s'est arrondi par usure, les palettes ne peuvent donc plus tourner, et le revêtement anti-adhérant s'est dégradé; dans l'autre, ce sont les fixations des moyeux par rondelles circlips, sous la cuve de pétrissage et de cuisson, qui n'ont pas tenu le coup. Alors, vraiment rentable, une machine à pain ?