Il s'agit ici d'un feedback un peu spécial concernant l'entreprise Batissimo SPRL basée à Quaregnon.

Cette entreprise est en charge de rénover une maison voisine de la mienne depuis cet été. 

Nous sommes le 12 décembre, plus de 6 mois de travaux donc.

Au-delà des nuisances "normales" (bruit / poussières / passages incessants depuis 6 mois) du au fait que des travaux sont effectués, c'est assez particulier.

C'est une rue résidentielle dense aux places de parking limitées où les voitures se garent à cheval sur le trottoir à plus ou moins 1m50 des façades des maisons. Souvent limite en tant normal, mais on fait avec.

Ces messieurs s'octroient chaque jour 3 à 5 emplacements de parking. Ils placent leurs cônes personnels, se réservent un espace le plus large possible et font leur bousin. Un beau cirque dans cette rue déjà difficile.

Ayant un job flexible, je bosse chez moi certains jours. ce qui fait que ma voiture reste devant ma maison dans ce cas. 

On était dans ce mode des chaises musicales jusqu'à il y'a 2 semaines.

Un soir, je sors chercher un objet dans ma voiture et je la retrouve entourée d'un camion et d'une camionnette de chantier, collé de part et d'autre.

Un des 3 ouvriers me sort directement, d'un air potache tout droit sorti de l'école du rire : "Ca ira pour sortir ?". 

Manifestement se coltiner ces gars-là en permanence depuis 6 mois ne suffisait pas, mais passons, j'avais pas besoin de bouger donc je m'en suis foutu.

Jusqu'à vendredi, où rentré à 15h30, j'ai retrouvé mes pneus crevés à 18h...

J'aurais bien aimé pouvoir filmer, c'est ce que le policier à qui j'ai porté plainte m'a dit. Il fallait que ce soit filmé.

Enfin, tout cela n'est pas encore fini et j'écris ceci pour me protéger en quelque sorte et pour que cela soit indexé dans les moteurs de recherche.

Vu tout le cinéma qu'un des 3 ouvriers a fait hier, le petit comique, il sait que je sais. Je devrais garder un oeil sur ma voiture quand la nuit tombe, l'heure où les lâches agissent.

Parce que le week-end ne lui a pas permis de retrouver ses c... et d'assumer.

Quel cirque, on se croirait à l'école primaire.

Ma femme ne se sent pas en sécurité... C'est long, 6 mois.