Dossier

Téléchargement de musique

10 janvier 2013
téléchargement de musique

10 janvier 2013

Les prix pratiqués, l'offre et les possibilités varient fortement d'un magasin de musique en ligne à l'autre. De plus, tous les sites de musique – même payants – ne sont pas conformes à la législation relative aux droits d'auteur. Nous vous disons où le téléchargement est synonyme de légalité, de facilité et de bon marché.

Qu'est-ce qui est légal?

Vous ne pouvez pas échanger des chansons installées sur votre ordinateur avec d'autres utilisateurs via un programme peer-to-peer comme LimeWire ou Vuze. Vous pouvez télécharger uniquement la musique soumise aux droits d'auteur si les auteurs et les producteurs ont donné leur accord. Certains musiciens – surtout des débutants – mettent leurs œuvres gratuitement à disposition sur Internet dans l'espoir de se faire connaître. Il n'y a donc aucun problème dans ce cas-ci. De plus, de nombreux sites web belges et internationaux proposent des chansons tout en se conformant à la loi sur les droits d'auteur. Cependant, il n'est pas toujours facile de savoir si c'est vraiment le cas. Selon nous, vous pouvez télécharger de la musique la conscience tranquille si un site payant confirme expressément dans ses conditions générales qu'il respecte la législation relative aux droits d'auteur.

Une offre pléthorique

iTunes est sans conteste le plus grand et le plus connu des sites de musique dans notre pays. Mais il existe aussi d'autres sites web où vous trouverez un large choix de chansons principalement populaires internationales. Vous pouvez voir si une chanson vous plaît ou pas, en écoutant un extrait. Parfois, il est même possible de l'écouter complètement (streaming) une fois contre une petite participation. Un morceau coûte à peine 1 € et un album complet vous coûtera autour de 10 €. De plus en plus de sites internationaux – notamment russes – pratiquent des prix encore plus bas. Certains sites donnent également la possibilité d'offrir de la musique en cadeau à quelqu'un. Dans la plupart des cas, vous payez donc moins cher qu'en magasin, à moins de tomber sur une promotion ou sur des CD vendus au rabais. Il est rare de trouver des compilations sur le Net et vous devez donc aller chez un disquaire ou les rassembler vous-même.
Comme nous le demandions depuis des années, la musique vendue en ligne est exempte de toute protection. Auparavant, les morceaux protégés par la technologie DRM (Digital Rights Management) n’étaient pas compatibles avec tous les lecteurs MP3 et ne permettaient qu’un nombre limité de copies. Attention quand même si vous voulez télécharger des morceaux dans un autre format que le MP3, vous devez disposer d’un lecteur compatible.

Où se situe la différence ?

Outre le prix, les possibilités et la facilité d'utilisation des sites de musiques peuvent varier fortement. Sur certains sites, vous pouvez copier un album en une seule fois. Sur d'autres, vous devez télécharger morceau par morceau. Quelques sites proposent leur propre gestionnaire de téléchargement pour faciliter l'opération, mais ce n'est pas toujours plus simple et plus clair.
La plupart du temps, vous pouvez choisir votre mode de paiement, mais la procédure n'est pas toujours évidente et souple. En cas de crash informatique, vous ne pouvez pas toujours récupérer (facilement) votre collection de morceaux. Sur certains sites, vous pouvez re-télécharger de manière simple les morceaux achetés auparavant, mais ce n'est pas le cas sur iTunes, par exemple. Si vous n'avez pas fait de sauvegarde, vous n'avez pas d'autre choix que de contacter le service clientèle, sans garantie toutefois de récupérer vos achats.