Guide d'achat

Guide d'achat d'une barre de son

22 janvier 2018
soundbars

22 janvier 2018
Tour d'horizon des critères à considérer avant l'achat, des questions à se poser pour déterminer le modèle qui correspond à vos besoins. Réponses et conseils dans ce guide d'achat.

De nos jours, les barres de son occupent une place grandissante dans les rayons des magasins d’électronique. L’offre augmente à vue d'œil, mais que sont en réalité ces barres de son et à quoi servent exactement ces appareils ?

Qu’est-ce qu’une barre de son ?

Une barre de son est une enceinte acoustique allongée censée améliorer le son de plus en plus déplorable des téléviseurs actuels. Les écrans devenant de plus en plus minces et épurés, il reste naturellement moins d’espaces pour des enceintes audio intégrées de qualité. La qualité audio de la plupart des télévisions laisse donc régulièrement à désirer. Vous pouvez, par exemple, l’améliorer de façon aisée avec une barre de son. Du moins, en théorie. Il ressort, en effet, de notre test que de nombreux modèles fournissent une qualité sonore médiocre.

Barre de son ou plateau sonore ?

Dans ce segment de produits, une distinction est opérée entre les barres de son, d’une part, et les plateaux sonores, de l’autre. Les barres de son peuvent être placées devant votre téléviseur sur le meuble TV ou accrochées au mur. La plupart des modèles disposent en outre d’un caisson de basses distinct sans fil pour les fréquences graves, que vous pouvez installer à même le sol dans un coin de la pièce. Ce dispositif doit toutefois être alimenté séparément, mais il ne doit pas nécessairement être placé à côté de la télé.

Autre possibilité : un plateau sonore (soundplate), à placer en dessous du téléviseur. De tels plateaux sonores sont souvent moins chers que les barres de son, mais ils sont en moyenne de moins bonne qualité. En outre, ces plateaux sont souvent livrés sans caisson de basses. Du coup, les fréquences graves sont reproduites par les haut-parleurs situés dans le plateau lui-même, ce qui peut parfois faire vibrer l’écran.

Absence d’effet « surround »

Les fabricants mentionnent souvent le nombre de canaux audio dont dispose leur barre de son : 2.1, 3.0, 4.1, 5.1 etc. Le premier chiffre (avant le point) indique le nombre de canaux (haut-parleurs) de l’enceinte, le second (après le point) indique si l’appareil est équipé ou non d’un caisson de basses. En théorie, un modèle 5.1 devrait donc donner la sensation de baigner dans un véritable environnement sonore enveloppant, en trois dimensions, à la façon d’un système Dolby Surround. Il ressort toutefois de notre test qu’il n’en est rien. N’accordez donc aucune importance aux chiffres figurant sur l’emballage. 

Au fil du temps, les fabricants ont toutefois cessé de promettre un véritable effet « surround », comme ils le faisaient il y a quelques années. Le modèle le plus performant de notre test est d’ailleurs un « simple » système 2.1. Nous conseillons toutefois du 3.0 ou 3.1 pour les personnes en appartement qui pourront ainsi baisser le son des scènes d’action sans impacter les dialogues diffusés par le canal du milieu.

Connexions aisées

Si la plupart des barres de son et des plateaux sonores se connectent facilement à la TV grâce à un câble HDMI, celui-ci ne figure pas toujours dans l’emballage. Un câble HDMI de 1,5 m est toutefois facile à trouver dans de nombreux magasins pour moins de 10 €. 

Il faut toutefois distinguer une entrée HDMI d’une sortie HDMI. Lorsqu’une barre de son dispose d’une seule connexion HDMI, cela signifie qu’elle dispose d’une entrée HDMI pour la télévision qui, elle, doit être dotée d’une connexion HDMI avec fonction ARC (Audio Return Channel) qui permettra de transférer l’audio vers cet appareil externe. 

Si une barre de son dispose de plusieurs connexions HDMI, cela veut dire que l’on pourra y brancher différents appareils audiovisuels, ce qui est surtout pratique lorsque vous avez de nombreuses sources (un décodeur pour la TV numérique, un lecteur Blu-ray, une console de jeux, etc.). Dans ce cas, la barre de son dispose de plusieurs entrées HDMI et d’une sortie avec ARC qui se branche à la télé. 

Dans le cas où votre téléviseur n’est pas doté d’une connexion HDMI-ARC, vous ne pourrez pas faire passer le son d’un tuner intégré ou de la smart TV à la barre de son. Seul le son des sources branchées à la barre sera transféré.

La plupart des modèles fonctionnent également sans fil par Bluetooth et certains aussi via NFC (Near Field Communication). Pour pouvoir utiliser cette dernière fonctionnalité, il suffit d’établir un simple contact physique entre l’appareil et votre smartphone (ou tablette) compatible NFC, afin d’établir (ou interrompre) une connexion par Bluetooth.

Conclusion : comparez

Pour les utilisateurs moins exigeants qui veulent améliorer le son de leur TV avec un système au câblage simple et qui ne prend pas trop d’espace, une barre de son d’entrée de gamme (environ 250 €) peut valoir la peine. Elle va, en tout cas, améliorer le son de 90 % des télévisions, excepté celui des très haut de gamme (autour des 2500 € et plus). 

À côté de ça, nous estimons qu’une barre de son coûtant 800 € est trop chère pour une télévision de milieu de gamme, surtout quand on la compare avec un ensemble d’enceintes stéréo dont le protocole de connexion ne risque pas de devenir obsolète. Donc, si vous êtes plus exigeants, il faudra opter pour un système stéréo ou « surround ».

En conclusion, même si elle est médiocre, une barre de son améliorera déjà la qualité sonore de la majorité des téléviseurs (90 %) du fait de la pauvre qualité des enceintes intégrées aux écrans. Par contre, aucun exemplaire ne parviendra à égaler un système home cinéma ni une chaîne stéréo.