Dossier

Comment changer d'opérateur télécom ?

31 mars 2019
changer d'opérateur

31 mars 2019

Je veux changer d’opérateur télécom. Peut-on me réclamer un dédommagement ?

On peut résilier un contrat télécom sans indemnité et sans préavis, sauf dans les 6 premiers mois d’un contrat à durée déterminée. Pour la plupart des contrats à durée indéterminée, vous pouvez déjà résilier gratuitement après un mois.

On peut résilier son abonnement sans indemnité

Pour un GSM ou une ligne fixe, contactez votre nouvel opérateur et indiquez-lui le numéro de téléphone (mobile ou fixe) concerné par le changement, le nouveau plan tarifaire auquel vous souhaitez souscrire et le nom de votre opérateur de téléphonie actuel. Ainsi, vous conserverez votre numéro de téléphone avec votre nouvel abonnement et votre nouvel opérateur demandera à votre ancien opérateur de désactiver ses services. Afin d’éviter une double facturation, lorsque vous recevez la confirmation d’activation d’abonnement de votre nouvel opérateur, envoyez une confirmation de résiliation à l’opérateur que vous quittez. Cela peut être fait simplement par e-mail.

Quand risque-t-on une pénalité ?

Pour la TV, internet ou un pack, vous pouvez utiliser la procédure Easy Switch depuis juillet 2017. Elle permet de changer d’opérateur télécom de façon fluide si vous disposez d’un pack avec, au minimum, internet et/ou la télévision digitale. Sur vos factures télécom se trouve un identifiant dit "Switch ID". Vous devez l’indiquer clairement lorsque vous signez avec votre nouvel opérateur. Grâce à cet identifiant, il disposera de toutes les données nécessaires pour pouvoir annuler les services de votre opérateur actuel. Ainsi, vous n’aurez plus aucune démarche à réaliser. Votre nouvel opérateur s’en chargera et communiquera directement avec votre opérateur actuel à propos des différents aspects de votre changement.

Comment résilier ?

Dans le cas où la procédure Easy Switch n’est pas possible, il sera mieux de résilier votre contrat par lettre recommandée. Dans votre lettre, mentionnez votre numéro de contrat et la date à laquelle vous souhaitez que le contrat prenne fin. 

Demandez la résiliation de votre abonnement le jour de l’activation qui vous a été confirmé par votre nouvel opérateur. De la sorte, vous éviterez une interruption et ne paierez deux fois qu’un nombre de jours minimum seulement. Si vous résiliez l’ancien contrat avant de connaître la date d’activation confirmée du nouvel opérateur, vous courez le risque de ne plus disposer de connexion pendant des jours, voire des semaines au cas où votre nouvel opérateur ne parviendrait pas à vous connecter avant la coupure de votre ancien opérateur. 

Si vous passez d’un câblo-opérateur (Telenet, Voo…) à un fournisseur DSL (Proximus, Scarlet…) ou inversement, prévoyez par mesure de précaution un chevauchement de 1 à 2 semaines entre les deux contrats. Si vous passez d’un fournisseur DSL à un autre, n’oubliez pas de préciser que vous captez un signal DSL et que vous voulez le conserver.

Si vous n’avez pas de nouvelles de votre ancien opérateur, contactez-le pour savoir si votre résiliation a bien été traitée.

Garder son ancien numéro ?

Aucun problème pour conserver votre ancien numéro de téléphone fixe ou de GSM. Signalez-le lors de la demande au nouvel opérateur.