News

Nos premières impressions sur la montre connectée Fitbit Versa 2

21 octobre 2019

21 octobre 2019
Avec ses faux airs d’Apple Watch, la nouvelle Fitbit Versa 2 se lance sur un marché très concurrentiel. Quels sont ses arguments pour tirer son épingle du jeu ? En attendant la publication de nos tests en laboratoire, nous l’avons utilisée au quotidien pendant quelque temps afin de vous donner un premier aperçu de notre verdict.

Disponible au tarif de 199 €, la Fitbit Versa 2 entre en concurrence directe avec la Watch Active de Samsung et l’Apple Watch.

Visuellement, elle partage de nombreux points communs avec cette dernière, notamment en raison de la forme de son écran OLED aux angles arrondis. Son bracelet en plastique et son poids relativement léger (42 g) la rendent tout aussi confortable à porter qu’une montre classique.

Au dos du cadran, le cardiofréquencemètre reste discret et se fait oublier. On apprécie également la finition, avec un bouton unique situé sur la tranche gauche, qui donne à la montre un aspect premium.

Interface sobre

La navigation dans les menus nous a semblé fluide. La montre s’utilise principalement en appuyant ou en glissant avec le doigt sur son écran tactile. Comme sur un smartphone, un mouvement du doigt vers le bas affiche les notifications, tandis qu’un mouvement vers le haut présente le bilan physique de la journée en cours (nombre de pas effectués, fréquence cardiaque, temps de sommeil…).

D’autres fonctionnalités sont disponibles comme l’accès au monitoring de vos activités sportives, un chronomètre, des alarmes, le contrôle de Spotify, un mode relax, la météo ainsi que le paiement sans contact via la montre. L’ajout de nouvelles applications est possible, bien que le procédé ne soit pas des plus intuitifs.

Commande vocale et autonomie

L’une des nouveautés est la présence d’Alexa, l’assistant vocal d’Amazon. Nos tests démontreront s’il est efficace ou non avec ce modèle de smartwatch.

En parallèle, la montre dispose de son propre système de reconnaissance vocale, qui permet de répondre à des messages Whatsapp ou SMS. Dans nos bureaux, cette fonction s’est avérée plutôt performante bien qu'il faille parler assez fort pour se faire entendre. Seule la ponctuation laisse encore à désirer. 

En ce qui concerne la durée de vie de la batterie, la montre peut tenir plusieurs jours sans problème. La marque promet une autonomie de 5 jours, ce que nous pouvons confirmer.

Le gros point noir : l’absence de GPS

En conclusion, la Fitbit Versa 2 ne s’annonce ni révolutionnaire, ni indispensable : comme les autres montres connectées, elle plaira à ceux qui veulent gérer leurs notifications sans devoir consulter leur smartphone en permanence, mais aussi aux amateurs de vélo ou course à pied qui souhaitent disposer d’un suivi basique de leur activité physique.

En revanche, les sportifs expérimentés s’en détourneront probablement, puisqu’elle n’inclut pas de GPS (qui reste la façon la plus efficace de mesurer les performances). Nous avons aussi été moins convaincus par l’application dédiée sur smartphone.

Bientôt les résultats de notre test

La Fitbit Versa 2 reste, dans sa gamme de prix, une bonne combinaison entre la simplicité d’un capteur d’activité et les fonctions plus avancées d’une smartwatch.

Les résultats définitifs de notre test seront bientôt disponibles dans notre comparateur de montres et bracelets connectés.

Vers le comparateur de montres connectées

User name

Participer à la conversation

Participez à cette discussion en postant votre commentaire ou question dans le groupe Appareils mobiles & navigation de la  communauté Communication & multimédia.

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community