News

Nokia 3310 : pure et chère nostalgie

03 août 2017
Nokia 3310 gsm smartphone

03 août 2017
Tel un fantôme du passé, le Nokia 3310 réapparait sur le marché, rappelant le temps où un GSM servait uniquement à téléphoner, envoyer des SMS et, dans le cas de Nokia, jouer à Snake. Compacité, robustesse et qualité de la batterie étaient et sont encore ses principales qualités. Son prix, par contre, ne plaide pas en sa faveur !

Le relancement du Nokia 3310 est principalement un coup marketing d’une marque qui jadis dominait le marché du GSM, mais qui a toujours eu du mal à trouver sa place sur le marché du smartphone. Le Nokia 3310 et son jeu intégré Snake étaient en effet très populaires à l’aube du nouveau millénaire.

Nostalgie

Certains se souviennent encore avec une pointe de nostalgie de l’époque où le GSM était un appareil nettement plus simple, servant uniquement à passer des appels et à envoyer des SMS. Le Nokia 3310 symbolise cette époque.

Atouts

Outre l'aspect nostalgie, le Nokia 3310 peut encore et toujours se prévaloir des mêmes points forts qu’à l’époque : compact et très robuste. Il se niche facilement dans la poche et après l’avoir laissé tomber 100 fois, l’écran présentait à peine quelques rayures. Pour le reste, l’appareil fonctionnait encore à merveille.

Son principal atout reste cependant peut-être la batterie, pouvant tenir deux semaines sans rechargement. Vous pouvez téléphoner 18 heures au total avant de devoir recharger l’appareil. L’idéal donc si vous vous rendez dans une région où vous n’avez pas partout accès à l’électricité.

Inconvénients

L’écran n’est pas tactile. La qualité est relativement médiocre avec une faible résolution et une mauvaise lisibilité en plein soleil. Les touches du clavier sont relativement petites. Il ne supporte pas les réseaux 3G et 4G et l’appareil n’est pas compatible non plus avec les fréquences GSM en Amérique du Nord. Le GSM n’a pas été construit pour surfer sur Internet ou rédiger des emails et il vous est impossible d’y installer des apps.

Solutions alternatives moins onéreuses

L’inconvénient majeur à nos yeux est son prix : 60 €. Les amateurs de simples GSM pourvus de quelques fonctions de base comme les appels et les SMS peuvent facilement en trouver à moitié prix. Il est difficile de donner un prix à la nostalgie, mais peut-être vaut-il mieux y réfléchir à deux fois avant de dépenser 60 € pour le Nokia 3310.

A moins que vous ne succombiez au charme du look retro du Nokia 3310, nous ne saurions que trop vous conseiller d’aller jeter un œil sur notre Comparateur smartphones. Vous pouvez dépenser 60 € pour un GSM relativement onéreux sans fonctions intelligentes, mais il existe également des smartphones basiques d’une qualité raisonnable, au prix tout doux.


Imprimer Envoyer par e-mail