News

Quel est le meilleur smartphone pour la photo ? Notre comparatif de portraits

11 mai 2022

Depuis qu’ils sont dotés d’appareils photo puissants, nos smartphones sont devenus des photophones. Mais en pratique, que valent-ils vraiment ? C’est ce que nous avons voulu savoir grâce à un test de terrain, où nous comparons les performances photo de 4 smartphones.

Pour les besoins de ce comparatif, nous nous sommes équipés de quatre smartphones haut de gamme, censés être les plus performants en photographie, pour les mettre à l’épreuve de leurs promesses. Selon le modèle et surtout le prix de l’appareil, les photos sont plus ou moins convaincantes. Parfois, elles s’avèrent bluffantes de réalisme et de netteté. Mais elles peuvent aussi décevoir sur bien des aspects.

L’art du détail

Typiquement, un portrait réussi implique une bonne balance des blancs, ainsi qu’une saturation et des contrastes contrôlés pour obtenir un teint doux et réaliste. Pour obtenir un effet plus créatif ou plus "pro" en détachant le sujet sur un arrière-plan flouté (ou "bokeh"), il convient d’être équipé d’un appareil avec grand capteur, objectif à focale mi-longue (> 50 mm) et large ouverture de diaphragme (valeur f < 3). C’est donc mal parti pour les smartphones, qui n’ont de la place que pour un petit capteur : impossible pour eux de sortir un beau "bokeh".

Pour compenser, ils disposent d’un mode portrait qui floute artificiellement l’arrière-plan et détoure le sujet, un peu à la manière de Photoshop, tout ceci en une fraction de seconde. Mais, bien entendu, ce n’est pas si simple et ce traitement s’applique de manière grossière sur les modèles les moins doués, qui peinent à distinguer tous les éléments du sujet, comme les cheveux. Voici donc ci-dessous le même portrait pris avec quatre photophones haut de gamme. Les résultats ont été comparés au cliché d’un "vrai" appareil photo hybride milieu de gamme en mode automatique. Comme nous nous y attendions, c’est dans les détails que tout se joue.

Panasonic GX80 + Olympus 45 mm f1.8

C'est la photo qui a servi de base à notre comparatif. Le cliché est très lumineux mais le teint n’est pas flatteur, un peu pâle comparé aux smartphones qui sont plus contrastés. La résolution est excellente mais il y a un léger manque de piqué dans le visage. On remarque des détails dans les cheveux qui sont floutés par les smartphones.

OnePlus 9 Pro

  • Résolution : Qualité globale de l’image correcte. Il manque un peu de piqué dans les poils et la peau.
  • Colorimétrie : Il y a une dominante rouge dans les tons chair mais le reste est plutôt équilibré. Le contraste est un peu meilleur que sur iPhone mais encore trop fort (on note davantage de détails dans les cheveux, mais les yeux sont encore bouchés).
  • Bokeh : Il est acceptable mais la détection des contours est mal gérée (voir le col de la chemise).

Voir les détails de ce smartphone dans notre comparateur

Samsung Galaxy S22+

  • Résolution : La qualité globale de l’image est moyenne. Elle manque de piqué, le traitement de netteté est trop grossier.
  • Colorimétrie : Forte dominante rouge dans les tons chair. La photo est un peu trop chargée en noir, ce qui la rend trop sombre.
  • Bokeh : Le moins puissant du lot, mais il n’est pas trop gênant pour autant. Les contours du sujet sont bien traités. Le fond est également très propre.

Voir les détails de ce smartphone dans notre comparateur

iPhone 13 Pro

  • Résolution : C’est la meilleure du lot. Les détails sont corrects par rapport à la photo de référence, même si on en reste encore assez éloigné.
  • Colorimétrie : Les tons chair sont bien équilibrés mais il y a trop de contraste (on perd beaucoup dans les cheveux, les yeux et les arbres). L’ensemble est assez sombre.
  • Bokeh : L’arrière-plan est propre, c’est l’effet bokeh le plus “photographique” du lot. Il y a juste un petit défaut dans la détection des cheveux sur le haut (léger contour blanc).

Voir les détails de ce smartphone dans notre comparateur

Sony Xperia Pro-I

  • Résolution : La qualité de l’image est très moyenne, il y a trop peu de piqué et les détails se mélangent aux pixels (voir cheveux et sourcils).
  • Colorimétrie : Elle est relativement équilibrée, avec une légère tendance vers le rouge dans les tons chair. C’est le meilleur contraste du lot. La photo se distingue également au niveau des yeux.
  • Bokeh : L’arrière-plan est propre, la détection des contours du sujet est bonne (mais c’est parce qu’elle est aidée par la faible résolution).

Voir les détails de ce smartphone dans notre comparateur

Pour les résultats complets de nos tests, consultez notre comparateur

Pour compléter ce comparatif pratique avec l'intégralité des résultats de nos tests, consultez notre comparateur de smartphones. Nous avons évalué plus de 150 modèles, parmi lesquels les meilleurs en photographie.

Vers le comparateur de smartphones