News

Réalité virtuelle: du progrès avec le Gear VR

18 février 2016
réalité virtuelle

18 février 2016

Le Gear VR de Samsung semble tout droit sorti d'un film de science-fiction, mais le casque est-il à la hauteur des attentes de la réalité virtuelle? Il s'agit selon nous d'un gadget prometteur, mais encore loin d'être parfait.

Avec le casque Gear VR, Samsung introduit la réalité virtuelle dans votre salon. Afficher des photos sur 360°, visionner des vidéos en 3D ou s'adonner à un jeu, tout est criant de vérité. Nos premières expériences sont prometteuses, même si la technologie est à peine sortie des limbes et l'effet de surprise est relativement vite estompé.

Une qualité d'image qui laisse à désirer

L'appareil, qui n'est pas sans évoquer une paire de jumelles pourvue de deux loupes, se compose de deux parties : le casque même et un Samsung Galaxy S6 (ou S6 Edge) que vous glissez dans le casque. Des écouteurs parachèvent l'expérience totale.

L'écran du smartphone est subdivisé en deux images identiques, générant ainsi un effet 3D. En pratique, la résolution est ainsi réduite de moitié, en l’occurrence donc 1440 x 1280 pixels. L'œil de l'utilisateur étant très proche de l'écran, le dispositif peut encore être amélioré, car les pixels demeurent visibles.

La netteté de l'image peut être réglée de manière individuelle par l'utilisateur, mais l'image parfaite demeure insaisissable. Vous pouvez donc oublier les images ultra-nettes comme sur un écran Full HD. En outre, les empreintes digitales entraînent immédiatement une image floue.


Surtout fatigant

L'appareil est simple d'utilisation, et la navigation se fait au moyen d'un touchpad et d'un petit bouton sur le casque même. Ce dernier n'est pas aussi confortable pour tout le monde, certainement pas pour les utilisateurs ayant une plus grosse tête.

Pour éviter les problèmes d'équilibre, il est conseillé d'utiliser uniquement l'appareil en position assise. Les images remplissent l'intégralité du champ visuel, de sorte que l'expérience visuelle est complète : vous vous sentez bel et bien coupé de votre environnement réel. En raison de la fatigue oculaire, il est néanmoins impossible d'utiliser l'appareil plus de 20 minutes. Après utilisation, force est de se réhabituer à une vision normale et les personnes sensibles peuvent avoir la nausée.

Un avant-goût pour moins d'argent

Notre verdict ? Un chouette gadget, dont vous risquez toutefois de vous lasser rapidement. À nos yeux, le Samsung Gear VR ne vaut donc pas d'emblée les 200€ affichés, surtout si vous ne possédez pas encore de Samsung Galaxy S6. En outre, l'offre en matière d'apps (5€ à 10€) demeure encore limitée pour l'instant.

Qui est intéressé par une expérience similaire peut toutefois se lancer pour une dizaine d'euros avec Cardboard de Google (une boîte en carton pourvue d'une lentille en plastique), combinée à des vidéos Youtube. Un peu moins performant en termes de qualité, mais néanmoins une bonne première découverte.

Vous êtes intéressé par le Samsung S6 (Edge) ou un autre smartphone?




Imprimer Envoyer par e-mail