News

L'actualité du monde numérique en bref

21 mai 2019
L’actualité du monde numérique en bref

21 mai 2019
Retrouvez ici les dernières nouvelles du monde numérique, sélectionnées pour vous par l'équipe de Test Connect.
  • Google Pay peut désormais se synchroniser avec votre boîte Gmail. Le service de paiement mobile de Google est donc en mesure d’accéder à vos e-mails pour y puiser automatiquement vos cartes de fidélité, coupons de réduction et billets d’avion. Non seulement cela facilite vos transactions, vous gardez aussi une trace de vos documents importants, à la manière de l’appli "Wallet" d’iOS. Cette nouvelle fonctionnalité de Google Pay est désactivée par défaut. Pour l’activer, allez dans les Paramètres de Google Pay puis dans Général et cochez Importations Gmail.

  • Microsoft a fermé sa boutique d’e-books début avril, plus précisément la section dédiée aux livres numériques sur le Microsoft Store. Non seulement il n’est plus possible de se procurer de nouveaux livres, on ne pourra bientôt plus consulter ceux qui ont été achetés. Heureusement, cette mise à mort du service va de pair avec un remboursement intégral, qui débutera en juillet. Pour plus d’informations, rendez-vous sur cette page (uniquement disponible en anglais). 

  • Proximus touche le plus gros bénéfice au monde pour chaque gigabyte (GB) de données qu’il met à la disposition de ses clients. L’entreprise gagne ainsi 16,60 € sur chaque GB vendu (en 2017, elle en gagnait 27,20 €). Orange Belgium et Telenet/Base figurent aussi dans le top 10 mondial. Bref, il est grand temps que la concurrence s’intensifie sur le marché de nos opérateurs… 

  • Les déboires continuent pour Facebook qui, en l’espace de quelques semaines, a révélé plusieurs problèmes de sécurité préjudiciables à ses utilisateurs. D’une part, l’entreprise avoue avoir siphonné "par erreur" les contacts d’1,5 million d’internautes en 2016. D’autre part, elle déclare avoir longuement stocké des millions de mots de passe Facebook et Instagram en clair, sans aucune forme de cryptage. Les sésames n’auraient pas été compromis, mais nous vous invitons à la prudence : mettez à jour le mot de passe de vos comptes et, si possible, activez une forme de vérification en deux étapes pour éviter tout piratage de vos profils. Un dernier scandale a éclaté ce 21 mai : les profils, numéros de téléphone et adresses e-mail de 49 millions d'utilisateurs d'Instagram (propriété de Facebook) ont été, une fois encore, stockés sur un serveur non sécurisé. Cette fois par une firme de marketing en Inde. Bref, on ne compte plus les fuites et, plus que jamais, il est clair que vos données ne sont pas en sécurité chez Facebook.

Vers notre action collective contre Facebook