News

L’actualité du monde numérique en bref

13 janvier 2017
L’actualité du monde numérique en bref

13 janvier 2017
Retrouvez ici diverses nouvelles du monde numérique, sélectionnées pour vous par l'équipe de Test Connect.
  • Enfin une TVA réduite pour les e-books ? C’est ce qu’envisage une proposition de directive de la Commission européenne, qui pourrait entrer en vigueur d’ici fin 2017. Nous vous parlions de ce projet de loi dans Test Connect n°7 (novembre-décembre 2016) : il permettrait à tous les Etats-membres d’aligner le taux d’imposition des publications électroniques sur celui des livres imprimés. Dans notre pays, cela ferait passer la TVA sur les livres numériques de 21 % à 6 %, avec une répercussion positive sur le prix des e-books.

  • Le "Safer Internet Day", ou journée internationale pour un internet plus sûr, aura lieu le 7 février 2017. Le thème de cette année : "Be the change: Unite for a better internet". Le coordinateur national de l’action en Belgique est Child Focus, qui postera sur sa page Facebook, le jour-même, des conseils de prévention et du matériel éducatif. Plusieurs activités seront proposées en Belgique. Toutes les initiatives comptent : si vous souhaitez organiser une action en rapport avec le "Safer Internet Day" (p. ex. pour une école), vous pouvez enregistrer votre participation ici et recevoir gratuitement un kit de ressources pédagogiques.

  • Le projet "WiFi4EU" de la Commission européenne vise à établir d’ici 2020 une connexion internet sans fil, publique et gratuite, dans chaque ville et commune européenne. L’objectif : que tout citoyen ait la possibilité d’accéder à internet. Les Etats-membres ont approuvé la proposition en décembre 2016 : la balle est désormais dans le camp des communes elles-mêmes. Celles qui souhaitent participer au projet pourront solliciter dès cette année un subside afin d’installer ce réseau wifi gratuit dans un endroit public tel qu’une place, un parc ou une bibliothèque.

  • L’édition 2017 du CES, le plus grand salon consacré à l’innovation technologique et électronique, a eu lieu début janvier à las Vegas. Cette année, la tendance était à l’amélioration de l’autonomie, avec des batteries d’ordinateur portable d’une longévité annoncée de 12 h 45 (chez HP), voire 16 heures (chez Toshiba). Autre grande tendance du salon : les voitures connectées et autonomes. La FF91 de Faraday Future a notamment fait parler d’elle et pourrait s’imposer comme le principal concurrent de la fameuse Tesla X. Fiat Chrysler, de son côté, a présenté un concept de "voiture à selfies", équipée de plusieurs caméras intérieures. Enfin, comme chaque année au CES, les gadgets connectés en tout genre étaient de la fête. Parmi eux, un outil belge s’est distingué : une application de suivi de grossesse, élaborée par la start-up liégeoise Bloomlife. Plusieurs autres start-ups basées en Wallonie ont présenté leurs produits "smart" : un système d’analyse de la qualité de l’eau des piscines, un dispositif d’arrosage automatique ou encore un pilulier connecté.

  • 123inkt.nl, un magasin en ligne spécialisé dans les cartouches d’imprimante, a perdu son combat juridique qui l’opposait à Samsung. Le webshop néerlandais avait trouvé une parade à la récente contrainte, imposée par Samsung à ses clients, d’utiliser uniquement les cartouches officielles de la marque avec certains modèles d’imprimantes (et non des cartouches génériques, sensiblement moins chères). 123inkt avait tenté de contourner le système d’identification des cartouches officielles, mais ne pourra désormais plus interférer avec les plans du géant de l’électronique. Néanmoins, le magasin néerlandais ne compte pas en rester pas là : il permet à ses clients d’échanger leur ancienne imprimante Samsung (si elle est concernée par ce problème) contre une imprimante Brother qui, elle, accepte bel et bien les cartouches génériques. A noter que le webshop dispose d’une antenne belge, 123inkt.be (uniquement en néerlandais).