News

L'actualité numérique en bref

15 janvier 2020
L’actualité du monde numérique en bref

Retrouvez ici les dernières nouvelles du monde numérique, sélectionnées pour vous par l'équipe de Test Connect.
  • La 5G n’est pas pour demain. Comme la majorité des smartphones sur le marché, votre mobile n’est sans doute pas compatible 5G. Pas de panique : si on l’attendait pour cette année, le nouveau réseau de téléphonie mobile accuse un réel retard chez nous. Car avant même de lancer son déploiement, une mise aux enchères des fréquences doit être organisée. Et l’absence de consensus politique n’aide pas à faire avancer les choses. Attendue par certains pour ses apports technologiques, redoutée par d’autres pour des questions de santé, l’arrivée de la 5G occupe également toute l’attention des experts de Test Achats. En décembre dernier, nous avons émis des recommandations à la commission de l’Économie, de la Protection des Consommateurs et de l’Agenda numérique. Celles-ci concernent l’impact de la 5G sur la concurrence, les prix des télécoms et la santé humaine.

  • YouTube revoit ses règles pour les enfants. Dans les vidéos conçues pour les plus jeunes, la plateforme a annoncé ne plus diffuser de publicités ciblées et ne plus proposer certaines fonctionnalités comme les commentaires. Ces mesures, appliquées au niveau mondial, visent à mieux respecter une loi américaine sur le respect de la vie privée des enfants sur le web. Dans le cadre de cette législation, YouTube avait été condamné en septembre 2019 à une amende de 170 millions de dollars pour avoir collecté les données d’enfants de moins de 13 ans sans l’accord de leurs parents. 

  • Sécurité renforcée sur Chrome. Le navigateur web de Google, utilisé par près de deux utilisateurs sur trois dans le monde en 2019, a lancé une nouvelle version plus sécurisée. Outre une protection anti-phishing désormais en temps réel, Chrome 79 intègre par défaut l’extension Password Checkup. Concrètement, dès que vous vous connectez à un site web sur le navigateur, les identifiants de votre compte sont comparés à une grande base de données incluant des identifiants compromis. Le cas échéant, Chrome vous proposera de modifier vos informations de connexion afin de prévenir tout risque de piratage. 

  • Votre vie privée mieux protégée dans Firefox. La dernière version du navigateur de Mozilla (version 72) permet à ses utilisateurs de lutter un peu mieux contre le tracking, c’est-à-dire le suivi non sollicité sur le web. Par défaut, Firefox bloque désormais l’empreinte numérique de l’internaute. Cette empreinte numérique est un procédé qui génère un code unique afin que les entreprises puissent suivre votre "profil" sur internet, c’est-à-dire tous vos faits et gestes, notamment dans le but de vous bombarder de publicité ciblée. Une telle option dans un navigateur représente donc un grand pas en avant pour la vie privée. Nous espérons que l’exemple de Firefox sera suivi par d’autres navigateurs. 

  • Fuite de données chez le fabricant de caméras connectées Wyze. Attention si vous possédez une caméra (ou tout autre objet connecté) de la marque Wyze Labs : les données de 2,4 millions de clients se sont retrouvées dans la nature pendant presque tout le mois de décembre. Elles se trouvaient sur un serveur non sécurisé. Il s’agit de noms d’utilisateur et d’adresses e-mail, mais pas de mots de passe ni de données de paiement. Mais par mesure de précaution, mieux vaut changer le sésame de votre compte chez Wyze. 

  • Fin du support de WhatsApp pour Windows Phone. Depuis le 31 décembre 2019, l’application de messagerie a cessé de fonctionner sur Windows Phone. Et le 1er février 2020, ce sera au tour d’iOS 8 et de la version 2.3.7 d’Android de perdre leur compatibilité avec WhatsApp. S’il est normal qu’une application déserte ainsi d’anciens systèmes d’exploitation, le cas de Windows Phone est particulier puisque ses utilisateurs ne reçoivent déjà plus aucune mise à jour de sécurité depuis le 10 décembre 2019. Le système d’exploitation mobile de Microsoft est donc bel et bien enterré : l’entreprise elle-même conseille à ses derniers utilisateurs de migrer vers iOS et Android. 

  • Votre mot de passe figure-t-il parmi les plus piratés de 2019 ? L’éditeur de gestionnaires de mots de passe SplashData publie chaque année les 100 pires mots de passe, c’est-à-dire ceux qui sont le plus souvent découverts par les pirates. Comme toujours, le très basique 123456 arrive en tête du classement. Il est suivi d’autres sésames tout aussi peu inspirés, comme qwerty, password, iloveyou et admin. Pour créer un mot de passe fort, nous vous conseillons d’opter une phrase de passe en abrégé, ce qui permet de condenser lettres majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux en une seule expression facile à retenir : par exemple, "Demain je me lève à 7h et me couche à 23h !" devient "2m1JML@7etMC@23!".
Community

Communication & multimédia

Conversations liées