News

Vol de données sur Facebook: êtes-vous concerné?

16 octobre 2018

16 octobre 2018
Un piratage de Facebook a conduit au vol des données personnelles de 29 millions d’utilisateurs du réseau social, y compris en Europe. Voici comment vérifier si vous êtes concerné par cette fuite massive de données.

Ce 12 octobre, Facebook a confirmé que les données personnelles de 29 millions de ses utilisateurs ont été dérobées dans le cadre d’un piratage, dont l’origine et les proportions restent à déterminer.

Une fuite de données particulièrement dangereuse

D’après Facebook, les pirates auraient agi en septembre. Ils ont eu accès au nom, à l’adresse e-mail et au numéro de téléphone de 15 millions d’utilisateurs, ainsi qu’à des informations encore plus sensibles sur 14 millions de comptes supplémentaires : langue, statut marital, religion, ville d’origine, ville actuelle, date de naissance, éducation, travail, pages suivies… Et même les dix derniers endroits où l’utilisateur a été géolocalisé !

Une fuite de données inacceptable et particulièrement dangereuse, car ces informations très précises pourraient être utilisées par des cybercriminels dans le cadre de tentatives de phishing (hameçonnage) ou d’autres opérations frauduleuses sur internet.

Vérifiez si vous avez été touché

Il existe un moyen simple de savoir si vous êtes concerné. Rendez-vous sur la page officielle de Facebook relative à cet incident de sécurité. Connectez-vous à votre compte Facebook (si vous ne l’êtes pas déjà).

Tout en bas de la page, en langue anglaise uniquement, vous obtiendrez votre réponse dans l’encadré bleu. Si vous n’êtes pas concerné, voici à quoi ressemblera l’encadré :

fb1 

Si, en revanche, vous figurez parmi les victimes du vol de données, voici le message que vous obtiendrez :

fb2 

Dans les semaines à venir, Facebook devrait contacter les utilisateurs concernés et leur donner plus de détails. Si vos données ont été dérobées, soyez particulièrement méfiant des e-mails et autres messages (Facebook Messenger, WhatsApp, SMS…) que vous recevez. Même si leur destinataire vous semble fiable, ils pourraient être des tentatives de phishing. Prenez le temps de la réflexion et n’ouvrez pas sans réfléchir les liens ou pièces jointes de ces messages.

Participez à notre action collective contre Facebook

Suite à l’éclatement du scandale Cambridge Analytica, nous estimons que Facebook a enfreint la règlementation sur le respect de la vie privée ainsi que celle protégeant les consommateurs.

Plus de 33.000 personnes ont déjà manifesté leur souhait de participer à notre action collective contre Facebook. Rejoignez-nous !

Vers notre action collective contre Facebook