News

Google Photos n'est plus illimité : que faire ?

01 juin 2021

Pendant cinq ans, les détenteurs d’un compte Google ont pu stocker leurs photos en ligne de manière illimitée et gratuite. Mais la fête est finie : le 1er juin 2021, cet espace s'est restreint à 15 GB. Un bond en arrière qui prend le client au dépourvu pour lui vendre un abonnement. Notre conseil : stockez plutôt vos photos sur un disque externe.

Il y a cinq ans, Google lançait un nouveau service, sobrement nommé Photos, pour remplacer ses albums en ligne Picasa. Incroyable : la marque proposait gratuitement de stocker des photos à l’infini, jusqu’à une définition (très confortable) de 16 mégapixels. Encore mieux, le logiciel disposait d’outils pratiques et performants en matière de retouche, partage et historique des clichés.

En toute logique, le succès fut immédiat, malgré les risques en matière de confidentialité (Google est en mesure d’exploiter ces données). Ces dernières années, Google Photos est même devenu le système de back-up par défaut de la majorité des smartphones Android.

Trop beau pour durer

Il fallait s’en douter : la fête n'allait pas durer éternellement. Il n’aura fallu que quelques années à Google pour faire marche arrière. Mais, entretemps, des centaines de millions d’utilisateurs ont été habitués à disposer d’un espace de stockage en ligne illimité pour leurs photos.

Le 1er juin 2021, tout a changé. Certes, Google a confirmé que les photos stockées avant cette date resteront en ligne (sans garantie que cela se poursuive à l’avenir). Mais désormais, toute nouvelle photo uploadée comptera dans les 15 GB de votre compte Google. Les seuls utilisateurs partiellement épargnés par cette mesure sont les possesseurs d’un smartphone Google Pixel.

Notez que cet espace de 15 GB est commun à tous les services de Google. Il y a donc de grandes chances pour qu’il soit déjà partiellement, voire totalement utilisé par des pièces jointes de votre boîte e-mail, des documents dans Google Docs, ou encore d’autres données sauvegardées au fil du temps.

Il reste tout de même, selon Google, une solution : payer.

Une offre payante aux répercussions inquiétantes

Sans surprise, le géant du web s’aligne sur les prix de ses concurrents, avec une offre nommée "One" divisée en plusieurs tarifs :

  • Gratuit pour 15 GB (contre 5 GB pour Apple et Microsoft)
  • 1,99 €/mois pour 100 GB (idem chez Microsoft)
  • 2,99 €/mois pour 200 GB (idem chez Apple)
  • 9,99 €/mois pour 2 TB (idem chez Apple)

Le paiement à l’année permet à chaque fois de faire une petite économie. Cependant, il n’existe pas de formule illimitée payante. Google prétend que, "pour plus de 80 % des utilisateurs", il faudra trois ans pour remplir l’espace de 15 GB avec des photos. Mais c’est sans compter votre utilisation des autres services de la marque, qui occupent le même espace.

Selon nous, mieux vaut acheter un disque dur externe et faire vos propres copies de sauvegarde sur un support physique qui vous appartient et sur lequel vous avez tout contrôle. Cela ne vous empêche pas de conserver un back-up en ligne partiel à côté, qui conservera son utilité. Par exemple, Google Photos reste une manière très facile de partager vos clichés avec vos proches sans encombrer leurs boîtes e-mail.

Google le prouve encore une fois avec l’arrêt de l’illimité dans Photos : en matière de cloud, c’est l’entreprise qui a toutes les clés en main, et le consommateur ne fait que subir des changements de stratégie qui lui échappent totalement. Et si, demain, l’espace gratuit diminuait encore, ou les tarifs augmentaient ?

Considérez aussi la dernière mise à jour des conditions d’utilisation d’un compte Google. La firme annonce que "si vous êtes inactif auprès d’un ou plusieurs services pendant plus de deux ans", elle pourra "effacer le contenu des produits dans lesquels vous êtes inactif". Ou encore : "si vous dépassez la limite de stockage pendant deux ans, Google pourra effacer du contenu dans Gmail, Drive et Photos".

Voilà qui n’est guère rassurant et qui tire un trait définitif sur l’utilisation d’un compte Google comme back-up principal et fiable de vos données.

Si vous souhaitez changer de service cloud, nous avons publié un article complet sur les alternatives à Google Photos dans Test Connect n°34 (mai 2021).

Vérifiez l’état de votre stockage

Sur les 15 GB gratuits de votre compte Google, de combien d’espace disposez-vous encore ? Pour le savoir, rendez-vous à cette adresse et connectez-vous à votre compte. Le stockage est divisé entre Google Photos et les autres services (Gmail et Docs). Notez que si vous avez effectué la vérification de sécurité de votre compte en 2016, vous disposez d'un bonus de 2 GB supplémentaires, pour un total de 17 GB.

Si vous n’avez pas encore atteint la limite, Google vous montre une estimation du temps qu'il vous reste jusqu’à la saturation. Le site propose aussi un nouvel outil pour vous aider à faire le tri dans les éléments volumineux, éliminer les photos floues, etc. Et il reste toujours la possibilité de faire le ménage dans les fichiers lourds de votre Gmail et Google Drive.

 google photos

Retour au bon vieux disque externe

Vous voulez savoir comment faire un back-up physique sur disque dur? Consultez notre dossier complet sur le back-up.

Vers le dossier back-up