News

Le Belge (trop) peu sensibilisé au RGPD

21 septembre 2018
personal data, privacy

21 septembre 2018
Notre enquête montre que les Belges sont très peu conscients des bénéfices de la nouvelle réglementation sur la vie privée et des droits qu'elle leur confère. Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) constitue pourtant une étape cruciale pour une meilleure protection de la vie privée du consommateur.

Nous avons interrogé 1 000 consommateurs de tous âges, régions et niveaux d'éducation pour déterminer s'ils se souciaient de la législation sur la protection de la vie privée.

Depuis le début de l'année, chacun de nous a en effet reçu quantité d'e-mails et pop-ups émanant d'entreprises qui doivent se conformer au RGPD. Ce Règlement général sur la protection des données (GDPR en anglais) désigne la nouvelle législation sur la vie privée entrée en vigueur au mois de mai.

Et les résultats de notre enquête sont pour le moins interpellants: le Belge semble très peu informé et intéressé par ce RGPD.

Des données personnelles précieuses

La nouvelle réglementation a été principalement voulue pour permettre à chacun de garder le contrôle sur les données qu’il communique. Il existe désormais des règles générales sur la manière dont les entreprises, les autorités et les organisations doivent gérer les données personnelles, avec un focus sur la confidentialité et la sécurité. 

Les consommateurs peuvent par exemple demander à une entreprise pourquoi leurs données sont récoltées et traitées, et réclamer leur suppression. Les entreprises, quant à elles, ne peuvent pas stocker et traiter n’importe quelles données, et encore moins les transmettre à des tiers.

Le consommateur très peu réactif

57% des personnes que nous avons interrogées ont déclaré n'avoir lu que quelques-uns des mails reçus au sujet de la nouvelle réglementation sur la protection des données personnelles; 23% ont même dit n'avoir jamais lu un mail à ce sujet. En ce qui concerne leurs réponses, il apparaît que 38% des sondés n'ont jamais répondu aux courriers et que 8% seulement y ont toujours répondu.

Il n'est dès lors pas surprenant que 63% des répondants n'aient jamais demandé d’accéder à leurs données ou de les supprimer; seulement 2% des personnes interrogées ont déclaré l’avoir fait.

A la question de savoir dans quelle mesure le RGPD va contribuer à une meilleure protection de la vie privée, le consommateur semble plutôt réservé : 62% y croient dans une certaine mesure, 37% n'y croient pas du tout et 1% seulement pense que cette nouvelle réglementation contribuera réellement à préserver davantage la vie privée.

Une sensibilisation est nécessaire

En tant qu'organisation de défense des consommateurs, il nous apparaît en tout cas clairement que nous avons un rôle important à jouer pour souligner l’importance de la protection de la vie privée.

Protégez vos données en ligne

Mais vous pouvez aussi agir de votre côté. Par exemple en paramétrant votre compte Facebook afin de mieux protéger vos infos personnelles. Pour ce faire, relisez notre dossier Protégez vos données en ligne

Vers le dossier