News

Mettre fin à l’abus de position dominante de Google

17 avril 2015
Mettre fin à l’abus de position dominante de Google

17 avril 2015

La Commission européenne reproche à Google d'utiliser son moteur de recherche pour avantager ses services aux dépens des concurrents. Le Bureau Européen des Consommateurs (BEUC), dont Test-Achats est membre, est partie plaignante dans cette procédure qui franchit une étape importante.

Que reproche la Commission à Google ?

La Commission européenne reproche à Google de favoriser, via son moteur de recherche, son service de comparaison de prix en le en mettant en évidence dans ses pages de résultats, sans tenir compte de son niveau de performance par rapport aux autres services du même type. Si vous tapez par exemple « bbq » dans la barre de recherche Google, les premiers résultats qui s’affichent sont ceux des comparateurs de prix Google

Quel inconvénient pour les consommateurs ?

Ce comportement contraire aux règles du droit de la concurrence a des effets négatifs pour les consommateurs. Ceux-ci ne trouveront en effet pas toujours les résultats de comparaison de prix les plus pertinents par rapport à leur recherche mais seulement ceux mis en évidence par Google. Leur comportement d’achat en ligne va s’en trouver influencé, et pas forcément à leur avantage.

Ce système décourage aussi les concurrents vu qu’ils savent que même s’ils offrent le meilleur produit ou le produit le plus pertinent par rapport à la recherche effectuée par le consommateur, celui-ci ne sera pas nécessairement mis en évidence par Google.

Et maintenant ?

Google a 10 semaines pour répondre aux conclusions préliminaires de la Commission européenne. Ensuite, la Commission peut imposer une mesure structurelle pour qu’il soit mis fin à l’infraction et/ou imposer une amende (comme cela avait été le cas dans l’affaire Microsoft (561 millions d’euros), ou encore avec Intel récemment (1,06 milliard d’euros).

Une réponse adéquate de Google permettrait un choix non biaisé pour le consommateur et encouragerait les concurrents à investir dans leurs produits. Avec le BEUC, nous ferons tout pour qu’il en soit ainsi.


Imprimer Envoyer par e-mail