News

Octobre, mois de la cybersécurité sous le signe du phishing

27 septembre 2019

Un simple clic sur un lien malveillant peut avoir des conséquences dramatiques. En un rien de temps, les cybercriminels peuvent se jouer de vous et subtiliser vos données ou votre argent. Raison de plus pour attirer l'attention sur le phishing à l'occasion du mois européen de la cybersécurité. Avec nos conseils,vous ne tomberez pas dans le panneau!
 

Chaque année, le mois d'octobre est mis sous le signe de la cybersécurité et vise à sensibiliser les internautes aux dangers qui les guettent aux quatre coins de web. Cette année dans notre pays, le thème principal est le phishing. 

Les cybercriminels recourent au phishing pour parvenir à diverses fins : usurper des identités, voler des données bancaires, racketter des internautes, pirater des comptes, répandre des malwares…

L'arme la plus populaire

Il ressort des statistiques du Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) que, pour beaucoup d’internautes, leur boîte e-mail reçoit un grand nombre de messages de phishing. En 2018, le point de contact du CCB (suspect@safeonweb.be) a reçu pas moins de 648 522 e-mails suspects, trouvés par les internautes dans leur boîte de réception. Au final, près de 1 500 sites de phishing ont été bloqués sur base de ces signalements.

Par ailleurs, le phishing ne se limite pas aux e-mails. Les cybercriminels utilisent aussi des SMS, des applications de messagerie instantanée, les réseaux sociaux et le téléphone pour attirer des victimes dans leurs filets.

Ne vous faites pas prendre

Ne mordez pas à l'hameçon sans réfléchir. Gardez en tête qu'il faut toujours se méfier avant de cliquer sur un lien ou une pièce jointe. De plus, il y a des signaux clairs que vous pouvez apprendre à reconnaître. Dans notre dossier sur le phishing, vous trouverez de nombreux conseils pour reconnaître les différentes formes d'arnaque et vous armer contre elles.

Découvrez nos conseils sur le phishing

Community