News

6 astuces pour réduire votre empreinte numérique

La semaine numérique débute ce 12 octobre en Wallonie et à Bruxelles, sur le thème "Un clic plus écologique". A votre échelle, comment pouvez-vous contribuer au quotidien à une utilisation plus sobre et responsable des outils numériques ? Pour y parvenir, voici 6 conseils faciles à adopter.

12 octobre 2020

La semaine numérique se tient en Wallonie et à Bruxelles du 12 au 23 octobre 2020. Elle se focalise cette année sur un internet durable et une utilisation raisonnée du numérique. Au même titre que le tri de déchets, la sobriété numérique est un réflexe qui nous concerne tous. Voici nos 6 conseils pour adopter les bonnes habitudes.

1. Débranchez vos appareils les plus gourmands

Certains appareils, même en veille, restent gourmands en énergie. Votre décodeur TV en fait sûrement partie, surtout si vous êtes chez Voo (voir Test Achats 648, janvier 2020). Ne débranchez pas votre routeur s’il est utile en permanence (lien avec l’alarme, le thermostat...) mais bien votre imprimante et d’autres appareils à usage ponctuel. Les équipements que vous utilisez régulièrement (TV, DVD...) peuvent être regroupés sur la même multiprise afin de faciliter leur débranchement.

2. Changez vos habitudes multimédia

La règle d’or : éviter la surconsommation de données en streaming. N’abusez pas de Netflix et consorts, surtout si vous possédez déjà le film ou la série en DVD (voir le témoignage de notre expert ci-contre). Pensez aussi à diminuer la résolution des vidéos: la 8K est d'une utilité discutable et la 4K doit être évitée autant que possible. La crise du corona montre bien à quel point le streaming vidéo pèse dans la balance. Netflix et YouTube (chacun responsable de 12 % du trafic total sur internet, selon The Shift Project) ont été immédiatement pointés du doigt et ont accepté de baisser la définition de leurs contenus afin d'éviter l'encombrement des réseaux.

Quant à la musique, mieux vaut l'écouter sur Spotify ou Deezer plutôt que sur YouTube... L’idéal étant de dépoussiérer vos CD afin d’opter le plus souvent possible pour une écoute hors-ligne. Le support physique ou le téléchargement unique seront toujours préférables au streaming. Dernier détail : n’oubliez pas de désactiver la lecture automatique des vidéos sur les réseaux sociaux (sur Facebook, allez dans Paramètres > Vidéos).

3. Evitez les recherches inutiles sur le web

Chaque recherche sur le web consomme de l’énergie pour interroger un serveur. En vous rendant sur un site sans passer par un moteur de recherche, vous diminuez légèrement cet impact. Plutôt que de vous précipiter sur Google, exploitez l’historique et les favoris de votre navigateur web (voir Test Connect n°23, juillet 2019).

Et pour surfer plus vert, envisagez l’utilisation d’un moteur de recherche comme Ecosia qui convertit vos requêtes virtuelles en plantation d’arbres réels. Si vous utilisez Chrome ou Firefox, installez l’extension de navigateur Carbonalyser pour estimer l'impact de votre usage d'internet.

4. Gérez intelligemment vos e-mails

Beaucoup d’e-mails sont envoyés ou stockés de manière inutile, encombrant des serveurs sans raison. Un peu de ménage ne peut donc pas faire de mal. Mais n’y passez pas plus de temps que nécessaire : concentrez-vous p. ex. sur les e-mails les plus volumineux. Dans Gmail, débusquez-les en tapant la commande larger:10M dans le champ de recherche. Seuls les e-mails de plus 10 MB apparaîtront, prêts à être supprimés.

Vous pouvez aussi vous désinscrire des newsletters inutiles. Mais le plus important est de réduire la quantité d’e-mails envoyés et leur taille : réduisez la liste des destinataires, diminuez la résolution des images, évitez les pièces jointes. En effet, quand vous envoyez un fichier par e-mail, il est inutilement stocké à plusieurs endroits pendant un long moment. Mieux vaut uploader votre fichier sur un seul serveur grâce à un programme comme WeTransfer et insérer le lien vers ce fichier dans votre e-mail. Vos destinataires téléchargeront le fichier uniquement s’ils en ont besoin et il sera effacé du serveur après quelques jours.

5. Préférez le wifi à la 3G / 4G

La 4G consomme plus d’énergie que la 3G, qui elle-même en consomme plus que la 2G. Mais le wifi reste le moins gourmand. Son utilisation entraîne moins d'émissions de gaz à effet de serre. Pour surfer plus vert, téléchargez les mises à jour et autres fichiers lourds lorsque vous disposez d’un réseau wifi. Freinez votre consommation quand vous êtes en 3G/4G, p.ex. en pré-téléchargeant vos vidéos en wifi. Vous pouvez aussi modifier votre type de réseau préféré dans les réglages de votre smartphone. Sous Android, allez dans Connexions > Réseaux mobiles. Sous iOS: Réglages > Données cellulaires > Options.

6. Gardez vos appareils plus longtemps

Entretenez bien vos outils numériques : vous pourriez être surpris de les voir durer bien au-delà de vos espérances, ce qui est une bonne nouvelle à la fois pour leur empreinte environnementale et votre portefeuille (voir l'exemple de la TV dans l'infographie ci-contre).

Faites les mises à jour de sécurité régulièrement, effacez les programmes inutiles, ne remplissez pas le disque dur à ras-bord... Il est aussi utile d’épargner votre batterie autant que possible (voir Test Connect 25, novembre 2019). En ce qui concerne la réparation, les possibilités sont de plus en plus nombreuses et abordables. 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community

Testez, évaluez, partagez

test

Conversations liées