News

HomePass by Plume: la solution fiable mais coûteuse de VOO pour un meilleur WiFi

12 février 2021
HomePass by Plume: la solution fiable mais coûteuse de VOO pour un meilleur WiFi

Un WiFi à la fois plus rapide, sécurisé et capable d'apprendre de lui-même, qui soit également facile à installer et à gérer depuis une application sur votre smartphone. Telles sont les promesses de VOO pour séduire de nouveaux clients avec sa formule d'abonnement HomePass, censée vous faire dire adieu aux frustrations. Le système tient-il ses promesses ? Nous avons vérifié.

HomePass: installation, vitesse et couverture

Parlons prix pour commencer. Car on n'est franchement pas dans une proposition bon marché. Pour les clients VOO, HomePass coûte en effet 99 € par an en frais d'abonnement, auquel s'ajoute un coût unique pour l'achat du matériel spécifique - les « SuperPods ». Un est fourni gratuitement avec l'abonnement, d'autres peuvent être acquis pour 79 € pièce, une offre temporaire pour ceux qui s'inscrivent maintenant car le prix est normalement de 99 €. Et pour les autres, non clients chez VOO ? Cette nouveauté revient à 99 € par an avec un SuperPod gratuit, mais les appareils supplémentaires coûtent 99 €.

Dans le scénario d'un ménage qui a besoin d'au moins deux, et pour une performance optimale de trois SuperPods, les clients VOO devront débourser 574 € (avec deux SuperPods) à 653 € (trois SuperPods) après seulement 5 ans, en plus du prix de l'abonnement Internet VOO existant. Quand on sort des sommes pareilles pour son réseau WiFi, on est en droit d'attendre un retour à la hauteur.

Système WiFi de type Mesh

Cette nouvelle solution tout-en-un est développée par la société américaine Plume. En termes de technologie, il s'agit d'un système WiFi dit « Mesh » ou en maillage, càd composé de plusieurs modules (les SuperPods) disséminés dans l'habitation pour couvrir la surface à l'instar de dispositifs comme Netgear Orbi ou TP-Link Deco.

Les SuperPods peuvent être branchés sur une prise murale. On en connecte un (qui sera le « boss ») via un câble réseau au modem, et on répartit les autres modules dans toute la maison. Ils vont communiquer entre eux via le WiFi et, ensemble, former un grand réseau WiFi. Plume affirme que son système est meilleur que les autres Mesh. Nous avons voulu le vérifier. Nos experts ont passé une semaine au labo avec trois SuperPods.

L'installation, un jeu d'enfant

L'installation se fait en plug & play, et le système est opérationnel en une dizaine de minutes. Aucune connaissance spécifique n'est requise. Pas de mode d'emploi fourni, mais il n'y en a de toute façon pas besoin. L'application Plume (téléchargeable pour iOS ou Android), avec ses instructions claires, aide à l'installation et conseille les meilleurs emplacements pour les différents modules.

Une fois installé, le réseau WiFi (un seul nom et mot de passe) relie automatiquement tous les appareils du réseau au module optimal. Le système fonctionne sur différentes bandes de fréquences (2,4 GHz et 5 GHz), dont plusieurs « cachées » pour assurer la communication entre les modules, mais pas de tracas. Pareil pour le choix du meilleur canal pour le réseau. Pendant les premières heures qui suivent, le système assure sa configuration et la rend automatiquement optimale.

Autre bonne nouvelle, le système reconnaît qu'il a été installé dans un réseau préexistant, ce qui signifie qu'il se comporte non pas comme un routeur, mais comme un point d'accès. Pas de souci, donc, de « double NAT » (Network Address Translation), c'est-à-dire que les appareils qui seraient encore connectés au modem VOO (une imprimante, par exemple) ne pourraient pas communiquer avec ceux du réseau HomePass by Plume.

Les SuperPods (à brancher directement sur une prise) disposent chacun de deux ports Ethernet.

 

Vitesse et couverture : excellent

Et côté vitesse ? Un paramètre essentiel, puisque le client espère que ses SuperPods vont améliorer son expérience WiFi, même et surtout là où il a tendance à faiblir. Ne tournons pas autour du pot : le système est tout simplement bon et d'office meilleur qu'un kit powerline, un point d'accès ou un répéteur.

Nous avons mesuré la vitesse d'upload et download dans différentes pièces : près du module « boss » dans le salon, dans le hall à côté, un étage plus haut dans deux chambres et plus loin dans le garage, à l'avant de la maison. Dans chaque pièce, nous avions une couverture WiFi suffisante et la vitesse était bonne. Si on compare avec les systèmes Mesh testés précédemment comme le Netgear Orbi RBK53 ou le TP-Link Deco M9 Plus, les résultats sont comparables. Mais les prix diffèrent : un coût moyen unique de 389 € pour Netgear, et de 299 € pour  TP-Link pour trois modules.

La couverture avec trois SuperPods (le 'boss' dans le salon près du routeur, un dans le couloir et un dans une chambre au premier étage) est bonne. Sur cette carte thermique, on peut visualiser la puissance du signal. Plus la zone est rouge, meilleur est le signal. Mais dans toute la maisonnée, nous avions un bon signal, tant au rez-de-chaussée qu'au premier étage.

 

Le nouveau système de VOO est-il meilleur que les autres Mesh ? HomePass by Plume ajoute peut-être davantage d'intelligence artificielle afin que le système puisse s'adapter encore mieux à vos besoins. Ainsi, si on déplace un des SuperPods dans une autre pièce, le système détecte le changement et entreprend directement une reconfiguration. Mais d'autres systèmes Mesh sérieux peuvent aussi s'adapter. Sur le terrain, nous n'avons pas remarqué de différences majeures en termes de vitesse ou de couverture.

Et les autres fonctionnalités ?

Outre un WiFi plus rapide, HomePass promet de nombreux avantages comme un contrôle parental, une fonction adblocker, la détection de mouvements et une protection contre les logiciels malveillants, le phishing et d'autres menaces, entre autres. Hélas, toutes ces promesses ne sont pas tenues. Notre analyse à lire ici.

Notre analyse des possibilités supplémentaires

 

La plus-value pas à la hauteur du prix

Les SuperPods font assurément le job. Si vous rêvez d'un meilleur wifi, et plus rapide, vous ne serez pas déçu. Et la configuration est super facile, grâce à l'appli Plume intuitive et dotée de nombreuses fonctionnalités. Là où HomePass nous enthousiasme moins, c'est au niveau des fonctions additionnelles, et qu'on paie évidemment. Si la détection de mouvement fonctionne plutôt bien, les autres ne nous ont pas convaincus.

Alors, en tant que client de VOO, devriez-vous vous lancer ? Ce n'est certainement pas un mauvais choix en tant que tel, mais assurez-vous d'examiner également des systèmes de maillage séparés similaires. Les possibilités ne sont peut-être pas exactement les mêmes, mais tant que les fonctions supplémentaires incluses dans le Homepass ne fonctionnent pas de manière optimale, c'est un prix élevé pour une faible valeur ajoutée.

Votre WiFi n'est pas top, ou vous rêvez d'une meilleure couverture à domicile ? Jetez donc un oeil à notre dossier consacré aux solutions pour un meilleur WiFi pour trouver des solutions.

 

Nos autres solutions pour un meilleur WiFi

 

 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

16-02-2021

J'ai utilisé ce système de pods de Plume (avant qu'il ne change de nom) chez VOO et le résultat n'était pas à la hauteur. Je suis passé à un système Mesh classique (TP-Link), de qualité et pour moins cher...