Dossier

Les appareils reconditionnés : une bonne affaire?

27 septembre 2017
appareils reconditionnés

27 septembre 2017
Entre l’appareil neuf et celui d’occasion, l’appareil reconditionné est de plus en plus souvent proposé : GSM, laptops, machines à laver... Qualité et garantie ne sont pourtant pas forcément au rendez-vous. Six questions-réponses pour y voir plus clair. 

La démarche est intéressante et s’inscrit dans la volonté de contrer l’obsolescence programmée et de diminuer les déchets. Un produit démarrant une seconde vie permet une économie financière et échoue moins vite dans un centre de recyclage. Mais elle implique un certain nombre de contraintes : vous devez accepter de ne pas posséder le dernier modèle d’un appareil donné et, dans la plupart des cas, vous contenter d’un choix restreint, quand ce n’est pas d’une qualité moindre. Si la différence de prix par rapport à un appareil neuf est faible, consultez d’abord nos comparateurs, nous y indiquons régulièrement les magasins les moins chers.  

Pour trouver le meilleur prix, consultez nos comparateurs.

Un produit reconditionné, ce n'est pas un produit d'occasion ?

NON

Un appareil dit “d’occasion” a été utilisé (parfois longtemps) et est revendu en l’état “bien connu de l’acheteur” - c’est-à-dire avec une qualité aléatoire -  par son propriétaire lui-même ou par un marchand intermédiaire. La garantie est également variable (voire nulle) selon le type de vendeur.

Un appareil reconditionné, lui, a été révisé, voire réparé avant d’être remis en vente. Il doit donc, normalement, être en bon état de fonctionnement et être assorti d’une garantie légale. Certains vendeurs compliquent malheureusement les choses et utilisent le terme “reconditionné” pour des produits “d’occasion”, ce qui rend la recherche sur les sites assez difficile et induit la confusion sur ce que l’on achète réellement. 

Ce système est-il limité aux produits high-tech ?

NON

C’est probablement l’un des secteurs les plus actifs (GSM, ordinateurs, tablettes, appareils photo et autres produits électroniques), mais un nombre croissant de sites mettent également à disposition du gros et du petit électroménager (machines à laver, machines à café, frigos, broyeurs de jardin…).

De nombreux magasins ayant pignon sur rue ou actifs sur le net en proposent tels que la FNAC, Amazon, Coolblue.be, Bol.com... et un grand nombre d’autres enseignes plus petites. Certaines firmes productrices, comme Apple (produits estampillés CPO pour Certified Pre-Owned) et Medion, gèrent elles-mêmes un rayon de produits reconditionnés de leur marque sur leur site.

Tous les appareils reconditionnés offrent-ils le même niveau de qualité ?

NON 

À l’origine, il s’agissait de réintroduire sur le marché un produit qui n’avait que peu ou pas été utilisé. Il pouvait s’agir, par exemple, d’un appareil renvoyé dans le cadre du droit de rétractation, d’un modèle de démonstration présenté dans un showroom, etc. Ces appareils étaient contrôlés, remballés et remis en vente à un prix inférieur. Il s’agissait donc d’appareils que l’on peut qualifier de (presque) neufs.

Aujourd’hui, on trouve également nombre d’appareils déjà utilisés, issus de la reprise auprès d’un client d’un modèle usagé à l’achat d’un neuf, de matériel retourné car ne convenant pas, mis en réparation ou éventuellement échangé au service après-vente. Leur état peut donc être sensiblement différent.

Certains vendeurs utilisent d’ailleurs un système de grades tels que “comme neuf” ou “présentant des traces d’utilisation”, ou encore “A” , “B”, “C”, etc.  pour qualifier l’état des appareils. Mais sans que cela donne une indication exacte des conditions réelles. Le terme "reconditionné" n’ayant aucune valeur légale, il peut être interprété de manière différente d’un vendeur à l’autre.

Cela dit, un appareil annoncé comme "reconditionné" doit au minimum avoir été contrôlé par des experts, réparé si nécessaire et remis dans son état d’origine par le vendeur. Il doit être accompagné de tous les accessoires fournis d’origine avec le produit neuf (parfois remplacés par des équivalents compatibles) y compris le mode d’emploi et, si possible, dans son emballage original.  

Voici deux exemples tirés de notre test d’iPhone6 reconditionnés. La moitié présentaient des signes d’usures ou de moindre qualité comme ici avec les éraflures et coups sur la tranche d’un appareil ou la différence de qualité de l’écran.

appareils reconditionnés Iphone

appareils reconditionnés Iphone

 

Puis-je être sûr d'obtenir une garantie fiable ?

CE DEVRAIT ÊTRE LE CAS, mais…

On peut dire “devrait”, effectivement, parce que la garantie légale pour un appareil “remis à neuf” est fixée à 2 ans avec possibilité de la ramener à 1 an au grand minimum. Cette garantie doit être assumée par le reconditionneur et concerner l’appareil, les composants ainsi que les accessoires.

Certains sites proposent effectivement 2 ans de garantie, mais la majorité proposent plutôt 1 an, voire moins (ce qui est illégal). Sans oublier ceux qui ajoutent des exclusions (la batterie, le chargeur, par exemple), ce qui est également illégal.

Bon à savoir : en comparant 18 iPhone 6 reconditionnés proposés par 18 vendeurs différents, nous avons constaté que les magasins pratiquant une garantie plus courte étaient également ceux dont les appareils obtenaient de moins bons résultats aux tests (Test Connect n°7 de novembre-décembre 2016, fichier PDF). Prudence donc. Par ailleurs, si vous effectuez votre achat en ligne, vous bénéficiez toujours bien sûr du droit de vous rétracter et de renvoyer l’objet dans les 14 jours après réception, sans avoir à motiver votre décision.

La réduction est-elle toujours importante ?

NON

Elle dépend notamment du vendeur, de l’état de l’appareil et, éventuellement de la plus ou moins grande disponibilité d’un produit. De toute façon, ne vous attendez pas à des réductions de l’ordre de 60 ou 70 % sauf peut-être pour du matériel professionnel déjà amorti par l’entreprise et renouvelé. Tablez plutôt sur une diminution de prix de 10 à 25 % au maximum.  Or, vous pouvez déjà trouver de telles différences en comparant les prix de différents magasins.

Dans nos comparateurs, nous mentionnons, pour certains produits, quels sont les magasins les moins chers.

Un achat quand même intéressant ?

OUI ET NON

Oui parce que parfois ce système peut vous permettre d’avoir accès à des appareils de configuration professionnelle, plus chers à la base, à un prix plus raisonnable. Mais pour que ce soit une bonne affaire, il faut que le travail de reconditionnement ait été effectué honnêtement et dans les règles de l’art, que la garantie accordée soit sérieuse, sans restriction particulière et que la différence de prix soit suffisante pour justifier le risque. Dans le cas contraire, mieux vaut vous abstenir. En naviguant sur nos comparateurs, vous pourrez constater que de telles différences de prix sont déjà souvent possibles pour des appareils neufs en fonction du magasin, physique ou en ligne, dans lequel vous l’achetez. 

Si vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à le signaler via notre module de plainte en ligne.

Avez-vous des questions techniques ou pratiques sur l’usage de votre smartphone ? Appelez notre ligne-conseil sur la technologie numérique au 02 892 37 11.