Dossier

Comment se débarrasser de logiciels ou d’applis indésirables ?

22 janvier 2020

Vous trouverez sur chaque ordinateur tournant sous Windows et chaque smartphone Android des programmes et applis qui y ont été préinstallés sans que vous le demandiez et dont vous n’aurez peut-être jamais l’usage. On les désigne sous le terme de bloatware, ou inflagiciel en français : qu’en est-il exactement ? Peut-on les enlever, et comment ? 
Les bloatwares sont des logiciels indésirables qui, souvent, sont déjà installés sur un appareil lorsque vous l’achetez. Il s’agit de programmes que le fabricant ou le fournisseur ajoute au système d’exploitation standard de votre ordinateur ou appareil mobile : versions de jeu à l’essai, antivirus, programmes d’aide, etc. 

Il n’est pas rare que les fabricants aient un accord avec les éditeurs du logiciel ou de l’appli. S’ils installent sur leurs appareils une version à l’essai d’un antivirus, par exemple, ils touchent une commission sur chaque licence vendue. 

En quoi les bloatwares posent-ils problème ? 

Les bloatwares mobilisent inutilement des capacités de stockage et la RAM, ou mémoire vive ; ils sollicitent la batterie et peuvent affecter la vitesse de démarrage de votre appareil.  

D’autre part, le logiciel peut présenter un risque pour la sécurité. Ainsi, l’année dernière, une faille a été découverte dans un inflagiciel sur des ordinateurs HP. Les pirates informatiques pouvaient l’exploiter pour obtenir les droits d’administrateur et y installer des programmes malveillants. 

La confidentialité est un autre enjeu. Très récemment, plus de 50 organismes de protection de la vie privée ont dénoncé le problème posé par les inflagiciels sur des appareils Android bon marché. Beaucoup de ces applis préinstallées par les fabricants semblent collecter les données des utilisateurs à leur insu. Dans la plupart des cas, ces applis ne sont pas disponibles dans le Google Play Store et ne peuvent donc pas être évaluées, comme d’autres applis, à l’aune des habilitations non autorisées, des failles ou des programmes malveillants. Qui plus est, l’utilisateur ne peut les supprimer. 

Dans une lettre ouverte, les organisations ont dès lors demandé à Google de prendre des mesures, notamment de soumettre ces applis à la même évaluation que les autres et de permettre leur suppression. 

Que peut-on faire contre les bloatwares ?

Sur votre ordinateur, vous pouvez désinstaller tout simplement les programmes indésirables. On l’a dit, il n’est pas toujours possible d’en faire autant pour les bloatwares présents sur votre smartphone, mais vous pouvez en tout cas les désactiver.

 

Sur ordinateur
Allez dans Démarrer > Paramètres > Applications. Choisissez un programme dans la liste et cliquez sur Désinstaller

Vous avez un doute sur l’utilité du programme que vous voulez supprimer ? L’outil gratuit "Should I remove it" peut vous aider. Il scanne votre ordinateur et vous donne, pour chaque programme, un pourcentage exprimant l’avis des utilisateurs de cet outil quant à l’opportunité de désinstaller ou non le programme.
Sur smartphone
Une autre façon de se débarrasser des bloatwares consiste à débrider votre appareil – on parle aussi de rooting – mais cette opération n’est pas recommandée pour les profanes car elle est risquée. Essayez d’abord de supprimer l’appli indésirable. Si vous n’y arrivez pas, vous devriez être en mesure, normalement, de la désactiver.   

Dans ce cas, vous supprimez toutes les données de l’appli, comme les mises à jour, et vous évitez qu’elle continue à fonctionner en arrière-plan. Une appli désactivée n’apparaît plus sur votre écran de démarrage ou votre panneau d’applis, mais bien dans la liste d’applis des paramètres. Si vous vous êtes trompé, vous pouvez toujours y réactiver l’appli. 

Sur votre appareil Android, allez dans Paramètres et recherchez la liste d’applis, que vous trouverez souvent dans Applications ou une rubrique similaire. Sélectionnez l’appli concernée et appuyez sur Désinstaller. En cas d’échec, choisissez Désactiver.