Guide d'achat

Ordinateur de bureau, ordinateur portable ou tablette?

01 octobre 2019
bien-choisir-votre-ordinateur

Le choix en matière d’ordinateurs - modèle fixe/de bureau, ordinateur portable ou encore tablette - est désormais gigantesque. Comme si ça ne suffisait pas, on a aussi l'embarras du choix en termes d’équipement (performances, taille de l'écran, système d'exploitation, etc.) et de programmes. Comment s’y retrouver dans un tel dédale ? Pas de panique, suivez le guide.

Quelle connectivité ?

Un ordinateur n'est pas forcément seul et isolé : on peut y connecter de nombreux périphériques, à condition qu'il dispose de suffisamment de ports à cet effet. L'ajout d'équipements externes (un disque dur, par exemple) à un portable se fait toutefois au détriment de... sa portabilité. Beaucoup estiment que le clavier et le pavé tactile plus compacts d'un ordinateur portable offrent moins de confort à l'utilisateur que ceux, plus grands, d'un ordinateur de bureau. Rien n'empêche toutefois de connecter un clavier ou une souris externes au portable, via un port USB ou un système sans fil, si et quand on s'en sert comme un poste fixe.

 
USB

L'USB est un port universel permettant de connecter de nombreux appareils : clavier, souris, manette de jeu, imprimante, scanner, disque externe, appareil photo numérique, etc. Cet USB est dit « Hot plug & play », c'est-à-dire qu'on peut le brancher et le débrancher des appareils sans devoir redémarrer l'ordinateur.

Un port USB classique

 

En théorie, un USB de type «3.0» fonctionne 10 fois plus vite qu'un USB «2.0». Tous deux sont compatibles, on peut connecter un appareil équipé d'un USB 3.0 à un port USB 2.0 et inversément (en disposant cependant dans ce cas d’une vitesse de transmission inférieure).

USB-C

L'USB de type C est un connecteur dont la particularité est d'être réversible (pas de sens d'entrée). Il est en outre compatible avec la norme « USB 3.2-Gen 2 » (transfert théorique maximum de 10 Gbit/s). Il permet également de transmettre des signaux audio et vidéo.

La tendance générale, ces dernières années, évolue vers l'USB-C (avec la norme standard 3.1). Il est en effet plus petit que l'USB de type A, il permet des vitesses de lecture et d'écriture plus élevées, il ne peut pas être mal inséré grâce à sa réversibilité, il supporte le HDMI et il peut fournir jusqu'à 100 W de puissance (on peut alimenter un moniteur externe avec le portable ou charger le portable via le moniteur).

USB classique versus USB-C

Tous les ports et câbles USB-C ne sont pas identiques. Certains connecteurs ne supportent que de l'USB 2.0 (plus ancien), d'autres peuvent charger vos appareils et transférer des fichiers vidéo 4K. Il est donc préférable de toujours vérifier la technologie avant l'achat:

  • SuperSpeed, USB 3.0, USB 3.1 Gen 1 ou USB 3.2 Gen 1 signifient qu'on a affaire à de l'USB 3.0. On dispose d'une bande passante de 4,8 Gbps et d'une alimentation électrique de 4,5 W.
  • SuperSpeed+, SuperSpeed USB 10 Gbps, USB 3.1 Gen 2 ou USB 3.2 Gen 2 désignent, eux, de l'USB 3.1. On bénéficie d'une bande passante de 10 Gbps, ce qui permet d'avoir un écran 4K avec un taux de rafraîchissement de l'image de 60 Hz et une profondeur de couleur de 8 bits.
  • PD indique que le câble ou le port de votre ordinateur portable prend en charge l'alimentation électrique afin que vous puissiez transmettre le courant. Cela ne dit rien sur la largeur de la bande. Il peut tout aussi bien s'agir d'USB 2.0.
  • DisplayPort signifie que le câble ou le port de l'ordinateur portable supporte cette technologie.
  • Enfin, un petit éclair indique qu'on a affaire à du Thunderbolt3. Une technologie supérieure qui permet d'alimenter les périphériques en «Daisy Chain» (réseau en guirlande) jusqu'à 100 W et de transférer des données à 40 Gbps.

Conseil : si l'on opte pour un ordinateur de bureau, mieux vaut s'assurer qu'il y a quelques ports USB à l'avant de l'appareil, ils seront plus faciles à atteindre que ceux de derrière (surtout si la machine est installée sous un bureau).

Certains ports USB sont constamment en tension, on peut donc s'en servir pour recharger des appareils comme son smartphone.

 
DisplayPort

Le DisplayPort est une interface audio/vidéo numérique conçue pour brancher un ordinateur à un ou plusieurs écrans ou à un système de home cinéma.

Ce qui est pratique avec ce système, c'est qu'il permet de connecter plusieurs appareils en chaîne, l'un à la suite de l'autre, telle une guirlande («Daisy Chain» en jargon technique). On peut ainsi connecter deux écrans avec un câble DisplayPort de l'ordinateur portable à un premier écran, puis un second câble de cet écran à un second écran. Cela évite les enchevêtrements de fils qui se forment quand on doit à chaque fois tirer un câble de l'ordinateur portable vers l'écran supplémentaire. L'écran du portable doit avoir des ports DisplayPort In et DisplayPort Out. Certains connecteurs ou câbles USB-C supportent le DisplayPort. Cette technologie est reconnaissable au petit logo suivant:

La dernière version en date par défaut est le DisplayPort 2.0, qui permet de transférer des données à 77,37 Gbp/s (8 bits =1octet ; 1 gigaoctet =1024 mégaoctets). Ce qui, en réalité, est beaucoup trop élevé pour la plupart des utilisateurs, à moins de disposer d'un écran 16K à 60 Hz et full couleur.

Ethernet

Le port Ethernet permet de mettre sur pied un réseau d’ordinateurs à la maison ou d'établir une liaison avec un modem (adsl ou câble) pour accéder à internet. Attention, certains ordinateurs portables récents ne sont pas équipés de ports Ethernet mais de ports USB-C: il faut un adaptateur pour passer du port USB-C du portable à Ethernet.

 
Wifi

La technologie wifi permet de relier des appareils (ordinateurs, smartphones, imprimantes, TV, etc.) à l'internet sans passer par un câble. Également appelé 802.11 a, b, g, ou n ou encore ac ou ax, en référence à la norme technique en question. Le système fonctionne avec des ondes radio de fréquences 2,4 GHz et/ou 5 GHz (pour la variante 802.11 a et ac). Leur portée peut offrir une couverture sur l’ensemble d’une habitation classique (pas trop grande).

La norme la plus récente est le wifi 6, également appelé «802.11 ax». Il n'est pas nécessairement plus efficace que le 5 («802.11 ac»), mais il est plus performant lorsqu'on connecte plusieurs appareils à un routeur.

 
3G et 4G

Cette technologie permet d'établir une connexion via le réseau de téléphonie mobile sans fil pour accéder à l'internet. La 4G (LTE) est plus rapide que la 3G, mais n'est pas encore disponible partout. La 5G commence à apparaître sur certains appareils.

Bluetooth

Il s'agit d'une norme de communication via les ondes radio, qui permet d’établir une connexion sans fil (dans un rayon limité) entre l’ordinateur et d'autres appareils Bluetooth (téléphones mobiles, tablettes, claviers, souris, kit mains libres, micro, écouteurs).

Connexions audio

On peut y brancher des haut-parleurs, un amplificateur ou un microphone (MIC IN). Ce genre de prise est parfois située à l'avant de l'ordinateur, ce qui facilite les connexion/déconnexion.

Port vidéo

Un port vidéo permet de connecter un écran ou un projecteur. Un port VGA analogique convient aux écrans plus anciens, un port DVI numérique ou une connexion HDMI pour les écrans plats récents.

Firewire

Le FireWire (ou iLink), autre connexion super rapide, est la norme pour les appareils vidéo et les caméscopes numériques. Il en existe deux versions : Firewire 400 et 800, la seconde étant deux fois plus rapide que la première. Ce port est également utilisé pour le raccordement de disques durs externes, par exemple.

Si l'ordinateur de bureau est dépourvu de port FireWire intégré, il est possible d'ajouter une carte FireWire à la carte mère. Cette connexion offre également l’avantage d’être « Hot plug & play » (on peut brancher et débrancher le périphérique sans devoir relancer l’ordinateur).

Thunderbolt

Cette connexion filaire à haut débit, idéale pour le transfert de contenu audio, vidéo et de data, est surtout présente sur les produits Apple (historiquement, du moins) et les appareils haut de gamme tels que les produits XPS de Dell.

Cette technologie assure une connexion super rapide (40 Gbit/s) et des possibilités de chargement dans les deux sens. Par exemple, on peut alimenter un écran double avec la batterie de l'ordinateur portable lorsque cet écran n'est pas branché, ou charger le portable à partir de l'écran supplémentaire. Quel intérêt ? Ca peut s'avérer utile lorsqu'on change souvent de bureau à la maison ou au travail. L'écran doit cependant être compatible avec Thunderbolt ou USB Power Delivery pour que ça marche.

Le Thunderbolt3, désormais incorporé au connecteur USB-C, permet d'offrir une vitesse rapide, digne d'un ordi de bureau, à des appareils mobiles. Il permet aussi le Daisy Chain: le fait de connecter plusieurs appareils en chaîne à un ordinateur ou à un portable. Plus besoin de deux câbles provenant de l'ordinateur portable pour connecter deux moniteurs, par exemple. Il suffit de connecter l'ordinateur au premier moniteur, puis de connecter le deuxième moniteur directement au premier (qui doit alors avoir deux sorties Thunderbolt 3).

Le Thunderbolt (dont la version 4 a été lancée en 2020) est superflu pour la majorité des consommateurs, pour qui l'USB 3.0 est suffisant. La technologie présente une réelle valeur ajoutée pour le transfert rapide de fichiers volumineux.