News

Nos experts décryptent la keynote d'Apple pour vous

21 avril 2021
Nos experts décryptent la keynote d'Apple pour vous

Que retenir de la première « keynote 2021 » (comprenez « conférence ») d'Apple qui s'est déroulée ce 20 avril ? Que le printemps s'affiche davantage en mode améliorations (iPad Pro, iMac et Apple TV) et gadget (les AirTags) qu'en véritables nouveautés révolutionnaires pour la firme de Cupertino. Les différentes annonces, décryptées par nos experts high-tech.

Comme certains d'entre vous peut-être, nos experts étaient en ligne derrière leur écran, ce mardi 20 avril, pour suivre la - toujours très attendue - « keynote » de printemps d'Apple. Point de nouvel iPhone à l'horizon (ils sont plutôt en mode arrière-saison, comme les vendanges), mais des progrès apportés à plusieurs produits incontournables (iMac, iPad Pro et Apple TV) de la marque au logo en forme de pomme. Une primeur quand même : les AirTags, que la rumeur évoquait depuis longtemps déjà. Petit tour d'horizon, sous l'oeil avisé de nos experts.

AirTags : « Dis Siri, t'as vu mes clés ? »

L’AirTag est la seule véritable nouveauté de cette keynote d'avril. Il s'agit d'une sorte de petit émetteur destiné à accompagner les objets précieux en cas de perte. La balise (tag) permet de les localiser en émettant un son ou en traquant leur position via un iPhone. Apple promet une autonomie d’un an (avec une pile standard).

Au moment d'installer l'AirTag, l’iPhone permet de le renommer afin de correspondre à l’objet dont il sera le mouchard (clés, sac). Dès lors, il devient possible d’utiliser une commande vocale, via Siri, pour demander par exemple à son iPhone : « Où sont mes clés ? » (ça marche aussi avec un sac de luxe ou le doudou de Junior). Si l’objet auquel est attaché l'AirTag se trouve à proximité, il est localisé via le signal Bluetooth. Un Airtag perdu de vue à une distance plus éloignée sera détecté par d’éventuels iPhone à proximité, et sa position vous sera communiquée : ce sont les appareils Apple de tierces personnes qui servent à localiser votre objet de valeur. Apple garantit toutefois l’anonymat et le chiffrement des données envoyées sur iCloud. La société californienne profite clairement de sa communauté d’utilisateurs d’iPhone pour se constituer un réseau géant.

Notons quand même, pour ceux qui se poseraient la question, que cette nouveauté n’est pas conçue pour servir d'espion et pister quelqu’un. Auquel cas, la personne serait directement avertie qu'un AirTag étranger se trouve dans ses affaires. A bon entendeur...

L'AirTag, un mouchard pour les distraits

Quid d'Android ? On ignore encore comment, précisément, un AirTag communiquera avec un appareil Android. Mais il semble qu’une liaison soit possible via n’importe quel smartphone compatible NFC.

Un AirTag coûtera 35 € à l’unité, ou 119 € pour un lot de 4. Apple prévoit différentes attaches et porte-clés compatibles (comptez 13,95 à 45 €, selon les modèles). 

iMac : nouvel habillage haut en couleur

Apple lance la nouvelle version de son iMac en 7 coloris, trois configurations différentes et doté du même processeur que ses derniers ordinateurs portables (le M1, propre à Apple et non plus signé Intel). Si les performances du processeur M1 du MacBook Air et du MacBook Pro suffisent pour des appareils légers type ordinateur portable, on est en droit d'espérer plus pour un ordinateur de bureau, ne fut-ce que parce qu'il consomme plus d'énergie et dégage plus de chaleur. Nous sommes d'ores et déjà curieux de voir si ce processeur pour portable peut délivrer les performances supérieures qu'on attend d'un ordinateur fixe avec un ventilateur en plus et une plus grande alimentation (143W) ou s'il demeure au niveau d'un mini-ordinateur ou d'un laptop.

Ordinateur fixe, portable ou tablette ? Notre guide d'achat 

 

Le nouvel opus tout-en-un d'Apple affiche un écran de 24 pouces (60,69 cm), Retina 4,5K, particulièrement fin (11,5 mm). Il pèse moins de 5 kg. Apple vise-t-il les utilisateurs qui déplacent encore leur ordinateur de temps en temps ? Si l'on en croit les premiers visuels distillés par la firme, l'écran (qui conserve ses bords) ne peut pivoter qu'horizontalement, il n'est pas réglable en hauteur ni en rotation verticale: il est donc plus difficile d'ajuster l'écran à sa position assise de façon optimale.

 

Fini le gris unique, l'iMac 2021 se rhabille en mode flashy

 

En savoir plus sur l'iMac 2021

À l'arrière, 2 ports Thunderbolt/USB-C 4 et, en fonction de la configuration choisie, 2 ports USB-C 3 supplémentaires (il faudra donc prévoir un dongle ou un adaptateur pour connecter des périphériques via USB-A ou HDMI). Concernant la connectivité sans fil, l'iMac est équipé du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.0. 

Le clavier et la souris se déclinent dans les mêmes coloris que l'iMac (vert, jaune, orange, rouge, violet, bleu et gris). Le clavier affiche une touche dédiée aux émojis, et adopte la fonction Touch ID qui permet, comme sur l'iPhone, de se connecter avec son empreinte digitale (pas sur la version basique du clavier, toutefois). Comme Apple nous y a hélas tristement habitués, le consommateur est poussé vers des configurations plus coûteuses, les versions de base « oubliant » désormais certains détails pourtant importants : deux connexions USB-C Thunderbolt 3 seulement, et pas de port Ethernet. Pour 1449 €, on dispose d'un médiocre 256 Go de stockage, et de 8 Go de mémoire vive (une version 16 Go n'est pas encore disponible). Au tarif supérieur (1 669 €), 2 connexions USB-C 3 + 2 connexions USB-C avec Thunderbolt/USB-C 4, un cœur de processeur graphique supplémentaire et un port Ethernet. Enfin, pour (encore) 230 € de plus, vous pouvez vous offrir 256 Go supplémentaires mais, à ce prix-là, il existe des disques durs externes USB-C dotés d'une capacité bien plus importante. 

Vers notre comparateur des disques SSD

 

 

iPad Pro: 10 000 mini-LED

Il ne faut jamais se fier aux apparences. Prenez le nouvel iPad Pro, par exemple : pratiquement identique à son prédécesseur (2020). Du moins sur la forme. Car cette 5ème génération flirte de plus en plus, en rapidité et en graphisme, avec les laptops haut de gamme. Non seulement parce qu’il intègre, lui aussi, le fameux processeur maison M1 hérité des MacBook Pro et Air, mais aussi grâce à la norme Thunderbold/USB 4. Comme son prédécesseur, l'iPad Pro 2021 embarque le Wi-Fi 6 et dispose des mêmes accessoires (clavier Magic et Pencil 2). Il existe désormais des versions cellulaires compatibles 5G.

Concrètement, ce processeur est un CPU 8 coeurs (3.2 Ghz). L'appareil embarque aussi un GPU à 8 cœurs. Il serait équipé d'un disque SSD plus rapide, pouvant atteindre 2 To de stockage. Plus ennuyeux, si l'iPad Pro se décline maintenant en cinq versions côté mémoire (128 GB, 256 GB, 512 GB, 1 TB et 2 TB) et non plus 4 comme l'an dernier, il démarre à 128 Go (pour diminuer le prix d'entrée...). Ce qui, au total, nous fait pas moins de 20 versions différentes. Du côté de la mémoire vive, Apple revient à la logique de 2018, avec une RAM de 8 GB pour les versions 128 GB à 512 GB, et de 16 GB pour les versions 1 et 2 TB. La version 2020 disposait de 6 GB

Un écran amélioré (Liquid Retina XDR) plus lumineux et contrasté

En savoir plus sur le nouvel iPad Pro

Le nouvel iPad Pro se dote d'un écran HDR amélioré, baptisé Liquid Retina XDR, d'une plus grande luminosité et plus contrasté (1 000 000:1). Voilà qui devrait plaire aux fans de vidéo, photo ou gaming... à condition de s'offrir le nouveau joujou en format 12.9" (le 11 pouces ne bénéficie pas de la nouvelle technologie, tiens donc).

La résolution est similaire à celle du modèle de l'année dernière (5,6 millions de pixels). Côté luminosité, on est à 1 000 nits plein écran, avec un pic de 1 600 nits. Au niveau du confort d'affichage, on retrouve bien sûr la gamme de couleurs P3 (10 bits), l'outil de calibrage True Tone pour des images plus naturelles et moins agressives pour les yeux, ainsi que ProMotion, qui permet un taux de rafraîchissement adaptatif de 24 à 120 Hz (que nous ne manquerons pas de tester).

La vraie révolution se trouverait dans le nouveau système de rétro-éclairage via des mini-LED (des diodes 120 fois plus petits que les précédentes, dixit Apple, afin de garder la finesse de l'iPad Pro). On en compte pas moins de 10 000, sur 2 500 zones de gradation dont la luminosité s'adapte au contenu pour maximiser le contraste et le réalisme des images. C'est similaire à ce que font actuellement les fabricants de téléviseurs. Sauf que les téléviseurs sont plus grands et possèdent 30 000 mini-LED. Pour un écran de 12,9" comme cet iPad Pro 2021, ça paraît évidemment beaucoup. 

Les micros auraient par ailleurs été améliorés. Et la caméra selfie ultra grand angle, boostée. Apple joue clairement la carte plus professionnelle des créateurs de contenu. Hélas, aucun effort n'est fait pour les utilisateurs de bureau (Office, système de fichiers pas assez flexible). Nous gardons cela à l'oeil. 

Découvrir notre comparateur des différentes tablettes

 

 

Une version 2021 de l'Apple TV 4K

La nouvelle Apple TV 4K 2021 embarque la puce A12 Bionic (processeur de l'iPhone XS / 2018). Elle prend donc désormais en charge la 4K HDR en HFR (High Frame Rate, pour cadence élevée, soit davantage d'images par seconde), mais HFR signifie en principe 120 Hz... Apple n'en a pas fait mention durant sa présentation, mais si on s'intéresse aux spécifications de la version 2021, elles indiquent 60 Hz (soit la fréquence d'images supportée par la majorité des téléviseurs actuels), on ne peut donc pas parler de HFR.

Et une nouvelle télécommande

Par ailleurs, la firme assure que sa nouvelle Apple TV peut recalibrer les couleurs de l'image via les capteurs de lumière et de proximité de l'iPhone (12), en le mettant en face du téléviseur. Cela permettrait même d'améliorer les images rapides pour les contenus sports.

Nous constatons également qu'Apple propose toujours des versions 32 Go et 64 Go. Compte tenu de l'espace qu'exigent les applications comme les jeux que la firme recommande, il est étrange de vendre encore ces versions.

Enfin, la nouvelle télécommande peut allumer et éteindre le téléviseur par infrarouge. Elle est équipée d'une nouvelle interface Siri et ses commandes tactiles sont censées avoir été améliorées. Des changements qui nous semblent tenir davantage d'une évolution que d'une révolution.  

 

 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter