News

Nouvelle faille de sécurité des processeurs Intel : comment protéger votre ordinateur ?

16 mai 2019

16 mai 2019
Les processeurs Intel sont à nouveau affectés par une vulnérabilité permettant à un pirate de s’approprier des données sensibles. Cette faille répond au nom de ZombieLoad. Pour s'en protéger, il est nécessaire d'effectuer une mise à jour urgente de votre appareil. Voici comment procéder.

Au contraire de Meltdown et Spectre, deux autres failles de sécurité découvertes début 2018, ZombieLoad n’affecte que les processeurs de la marque Intel, et non ceux d'AMD. En revanche, il peut être actif sur tous les ordinateurs (Windows, Mac, Android, Linux...) et certaines tablettes.

Suis-je concerné ?

Si votre ordinateur date d’après 2011, il y de fortes chances que la faille soit présente dans votre processeur.

Que faire pour se protéger ?

Comme dans tout cas similaire, le mot d’ordre est de maintenir son appareil à jour.

  • Pour les PC Windows, il existe une mise à jour de sécurité. Si les mises à jour ne se font pas automatiquement, allez dans la fenêtre de recherche, tapez "Mise à jour" et cliquez sur "Vérifier les màj". Installez-les ensuite.
  • Pour les Mac, Apple a publié un correctif ZombieLoad pour macOS Mojave 10.14.5, qui s’applique à tous les Mac et MacBook conçus depuis 2011. Notez que sur Mac, il faut aussi mettre à jour votre navigateur. Des correctifs sont déjà disponibles pour Safari, Google Chrome et Firefox.
  • Pour les Chromebooks, comme Chrome OS se tient automatiquement à jour, vous devriez en principe être protégé contre ZombieLoad.
  • Pour les PC sous Linux, il existe une procédure de mise à jour du kernel (5.1.2) qui bloque la faille. Assurez-vous simplement que vous disposez bien des dernières mises à jour.
  • Les tablettes ne disposent que rarement d'un processeur Intel. Par exemple, la grande majorité des tablettes Android ont un processeur de marque ARM. Néanmoins, nous vous conseillons de vérifier si une mise à jour récente est disponible pour votre appareil.

Des effets secondaires ?

Dans tous les cas, se mettre en sécurité implique de désactiver une fonctionnalité du processeur qu'on appelle "hyperthreading". Il s'agit d'une technique permettant d’utiliser et de répartir au mieux les ressources du processeur, afin d'assurer la meilleure réactivité possible de l'ordinateur.

La plupart des mises à jour ou des correctifs se chargent automatiquement de cette action. Apple, pour sa part, a décidé de conserver l’hyperthreading, ne conseillant sa désactivation que sur les ordinateurs exposés à un risque élevé ou exécutant des logiciels non fiables.

Il est donc malheureusement possible que les appareils ainsi protégés deviennent plus lents. Difficile, à l’heure actuelle, de déterminer dans quelle mesure ce phénomène sera important ou sensible pour les utilisateurs.

Besoin d’aide ? Nous sommes là pour vous !

Vous désirez un éclaircissement ou de l'aide pour résoudre des problèmes sur votre ordinateur, smartphone ou tablette ? Contactez notre ligne Conseil technologie numérique, un service qui met tout le professionnalisme de nos experts à votre disposition. 

Vous pouvez nous joindre par message écrit ci-dessous, ou par téléphone au 02 892 37 11, du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h (le vendredi jusqu'à 16h).

 

Contactez-nous

Community