Guide d'achat

Comment choisir un appareil photo

31 mai 2017
choisir un appareil photo

Tour d'horizon des critères à considérer avant l'achat, des questions à se poser pour déterminer le modèle qui correspond à vos besoins. Réponses et conseils dans ce guide d'achat.

En savoir plus sur les marques

Canon

Canon est en Belgique la marque d’appareil photo qui se vend le mieux et est actif sur tous les types d’appareils photo :

  • la gamme IXUS avec des appareils grand-publics, ultracompacts, légers, designs et entièrement automatiques
  • la gamme PowerShot qui décline en 2 lignes principales : les PowerShot SX pour les modèles à zoom très puissant (> 20X) et les types bridge (mode manuel) et les PowerShot G pour des appareils compacts experts, plus performants avec un grand capteur mais aussi plus chers.

Canon est également bien connu du public amateur et expert pour ses modèles à objectifs interchangeables, dits « EOS ». Également divisée en 2 lignes pour distinguer les appareils reflex (EOS …D) des hybrides (EOS M).

Canon propose bien entendu un catalogue très étendu d’objectifs : de monture « EF » pour les reflex à capteur plein format, de monture « EF-S » pour les reflex à capteur plus petit APS-C et de monture « EF-M » pour les hybrides.

Nikon

Nikon est une autre marque bien connue en photographie digitale qui commercialise tous les types d’appareil photo. La gamme des Coolpix est la plus étendue et la plus compliquée aussi. Elle regroupe plusieurs lignes : les Coolpix « A » (nouvelle ligne de compacts bon marchés et hauts de gamme) , « L » (des compacts automatiques très bon marchés mais aussi des bridges avec mode manuel), « S » (ligne fourre-tout avec des appareils designs et compacts, de type automatiques ou manuels, mais aussi des superzooms et des waterproof, ), « B » et « P » (avec des superzooms très puissants), « W » et « AW » (modèles aventuriers de type waterproof).

Nikon est également très actif sur le segment des reflex et constitue la principale concurrence face à Canon. Il s’agit de la série « D ».

Le catalogue d’objectifs est aussi fort étendu et mieux connus sous le nom « NIKKOR » : de monture « FX » pour les pleins formats ou de monture « DX » pour les reflex à petit capteur APS-C.

Enfin, la série « Nikon 1 » concerne les appareils hybrides, l’offre est cependant très limitée, ce segment étant plutôt délaissé par la marque.

Sony

Sony commercialise en Belgique un grand nombre de modèles différents appartenant à tous les segments.

Les boitiers à objectif fixe sont rangés dans la catégorie des « Cyber-shot DSC » :

  • la série « Cyber-shot DSC-W » (et WX) reprend des compacts traditionnels automatiques bon marché
  • la série H (et HX) reprend des modèles superzooms, compacts ou volumineux mais avec des possibilités de grossissement de plusieurs dizaines de fois
  • la série TX reprend des compacts basiques aventuriers
  • et enfin la série RX reprend des modèles bridges et des compacts experts à grand capteur (gamme intermédiaire à très haut de gamme).

Les boitiers à objectifs interchangeables sont rangés dans la catégorie « Alpha ». Cependant, les boitiers peuvent avoir des montures différentes : une monture E (anciennement ILCE ou NEX) pour les hybrides ou une monture A (anciennement ILCA ou SLT) pour les reflex à miroir semi-transparent (technologie différente des reflex habituels de Nikon et Canon).
La dénomination porte grandement à confusion. Actuellement sur le marché, les modèles hybrides sont nommés « Alpha XXXX » (4 chiffres) ou appartiennent à la série des « Alpha 7 ». Les modèles reflex sont quant-à-eux nommés « Alpha XX » (2 chiffres).
Les hybrides (monture E) sont compatibles avec les objectifs dits « Sony E » pour les boitiers APS-C ou « Sony FE » pour les boitiers à capteur plein format. Les reflex (monture A) sont compatibles avec les objectifs dits « Sony DT » pour les boitiers APS-C ou « Sony T » pour les pleins formats.

Panasonic

Panasonic propose un catalogue très diversifié d’appareils photo numériques (à l’exception de reflex) qu’il commercialise sous la marque LUMIX. La série des « Lumix DMC-SZ » reprend des compacts basiques et automatiques d’entrée de gamme, la série « TZ » des bridges compacts et légers à zoom puissants (20-30x), la série « FZ » des bridges volumineux à très gros zooms également (20-60x), la série « LX » des compacts experts plus hauts de gamme et à grand capteur et enfin la série des « FT » des compacts tout-terrains.
Panasonic est le premier constructeur à s’être lancé sur le marché des appareils hybrides en 2008 et propose un catalogue très étendu dans ce segment. Ces appareils à objectifs interchangeables sont connus sous le nom de « Lumix DMC-G ». Il existe plusieurs sous-séries, les « GF » (entrée de gamme et dépourvus de viseur), les « GX » (de gamme intermédiaire) et les « GH » (hauts de gamme).

Ces boitiers à capteur d’une taille de 4/3’’ sont compatibles avec les objectifs dits « Lumix G » à monture MFT (pour Micro Four Thirds) mais également avec les objectifs « Olympus M.ZUIKO digital » à monture MFT également. La compatibilité est réelle mais n’est pas toujours idéale et dépend des stabilisations optiques. Les objectifs Olympus ne possèdent jamais de stabilisation optique car les boitiers de la marque le sont toujours. Panasonic suit une règle différente en stabilisant parfois ses boitiers et quasi toujours ses optiques (sauf prime-lens).

Olympus

Olympus propose 4 grandes séries qui contiennent dans tous les cas un nombre relativement restreint de modèles :

  • la série Tough (ou TG) avec des compacts aventuriers
  • la série Stylus avec des compacts de différentes gammes, soit standard, soit expert
  • la série PEN avec des hybrides compacts, très vintages et tendances,
  • et la série « OM-D E-M » avec une gamme d’autres appareils hybrides à objectifs interchangeables. Ces hybrides à capteur 4/3’’ sont compatibles avec les objectifs Olympus dits « M.ZUIKO Digital » et avec les objectifs Panasonic « Lumix G » qui disposent de la même monture Micro Four Thirds. Les boitiers hybrides d’Olympus sont stabilisés (stabilisation du capteur) alors que les objectifs ne le sont jamais.

Fujifilm

Fujifilm commercialise en Belgique selon 3 grandes lignes :

  • les FinePix pour les compacts grand-publics (les « FinePix S » regroupent des modèles bridges et superzooms alors que les « FinePix XP » sont des modèles tout-terrains, étanches et résistants aux chocs)
  • la série « X » pour des compacts experts, plus hauts de gamme et d’aspect très vintage
  • les séries X-Pro, X-T, X-E et X-A qui regroupent les appareils hybrides à objectifs interchangeables. Ces appareils sont compatibles avec les objectifs FUJINON dits de « monture X » des gammes XF (focale fixe et zoom) et XC (zoom compact).

La marque est aussi bien connue pour ses appareils photo instantanés, de la série INSTAX, et pour les films instantanés compatibles avec ces derniers.

Pentax

Pentax est une marque toujours active sur le marché belge. Un peu moins prisée du grand-public, l’essentiel de son catalogue est axé sur les reflex (ligne dite « Pentax K »).