Guide d'achat

Comment choisir un drone ?

26 juin 2017
drone

Les drones gagnent en popularité. De plus en plus de personnes en achètent comme jouet ou pour faire des photos et réaliser des vidéos. Cependant, l’utilisation est soumise à une réglementation stricte et le survol n’est pas autorisé partout. Les drones vous intéressent ? Vous trouverez plus d’explications et des conseils dans notre guide d'achat.

Drones équipés d’une caméra

Les drones destinés à la photographie aérienne représentent la catégorie la plus intéressante pour les particuliers. Il existe une multitude d’appareils tout à fait valables et pourvus d’une qualité vidéo et d’une stabilité de vol plus que convenables sur le marché. Mais quels sont les éléments dont vous devez tenir compte lors de l’achat d’un drone ?

 

Commande

Optez pour un drone que vous pouvez commander à l’aide d’un contrôleur (télécommande). Pour certains drones, vous avez le choix entre un contrôleur individuel et votre smartphone ou votre tablette, mais la commande par contrôleur emporte de loin la préférence. En effet, les deux manettes physiques (« joysticks ») sur le dispositif vous donnent plus de contrôle. Si vous avez de petites mains, recherchez éventuellement un drone livré avec un contrôleur compact.

Des lunettes FPV (First Person View) sont parfois fournies avec les drones et vous permettent de visionner la caméra en direct pendant le survol. Une option très plaisante à essayer mais pas sans danger, car le vol en FPV requiert un peu d’habitude et d’entraînement.

Gardez aussi à l’esprit que la loi ne permet pas de survoler seul en FPV : le drone que vous commandez doit toujours rester dans votre portée visuelle. Choisissez également un drone avec GPS intégré, ce qui vous fournira une meilleure stabilité et donc un meilleur contrôle de l’appareil.

Batterie

Avant l’achat, vérifiez le temps de vol que permet une batterie selon le fabricant. Si la durée réelle de vol dépend en partie de votre utilisation et des conditions météorologiques (beaucoup ou peu de vent p. ex.), le temps de vol maximal par drone variait selon notre test entre 10 et 25 minutes, ce qui n’est pas très long en somme.

Étant donné qu’une recharge demande entre une et deux heures, investir dans une batterie supplémentaire pour votre drone ne sera pas superflu. Les frais peuvent grimper jusqu’à 200 € à cet effet.

Pièces de rechange
Les hélices sont les pièces les plus sensibles. Elles tournent à une vitesse élevée et entrent parfois en collision avec des obstacles. Même si vous parvenez à éviter tout crash, vous devrez régulièrement les remplacer en raison de l’usure. Le prix d’un nouveau jeu est assez raisonnable (10–30 €), mais celui-ci n’est pas disponible chez tous les vendeurs ou fabricants de drones. Les autres pièces peuvent coûter très cher, surtout les composantes essentielles (comme les commandes électroniques). Lors de votre choix, prenez donc également en considération la disponibilité des pièces de remplacement.
Qualité d’image

La qualité des photos et des vidéos est similaire à celle d’un smartphone haut de gamme. Les drones supportent de plus en plus souvent la réalisation d’images vidéo en 4K, et ceux qui disposent d’un gimbal (support pour la caméra qui garantit des images fluides et stables) offrent une qualité plus que convenable. Si vous souhaitez de nombreuses possibilités de traitement, vérifiez éventuellement si vous pouvez prendre des photos au format RAW. En photographie aérienne particulièrement, il peut arriver que vous ayez un ciel trop vif. Dans la plupart des drones, vous ne pouvez pas remplacer la caméra intégrée par une autre plus récente ou de niveau supérieur. Nous vous conseillons dès lors d’opter pour un drone dont la caméra répondra encore à vos besoins à l’avenir.

 

La qualité d’image varie fortement d’un modèle à l’autre. A gauche, l'image du DJI Mavic Pro présente plus de contrastes et les couleurs sont plus naturelles et plus vives qu'à droite, celle du drone Parrot AR.

Transportabilité
Si vous comptez utiliser fréquemment votre drone ou p. ex. voyager avec celui-ci, sélectionnez un modèle facile à emporter partout. Le Mavic Pro et récemment le Spark de DJI sont p. ex. très compacts et pliables et peuvent être rangés dans un sac. Il peut s’avérer judicieux d’acheter une mallette sur mesure, notamment pour ne pas abîmer inutilement les hélices.
Fonctions de sécurité intégrées

Bien entendu, la sécurité relève surtout de votre propre responsabilité, mais assurez-vous également de la présence de fonctions de support pendant le vol, comme :

  • Return-to-home : par le biais de cette fonction (uniquement sur les drones équipés d’un GPS), le drone retourne automatiquement au point de départ lorsque le niveau de batterie est faible (critique) ou qu’il perd le signal avec le contrôleur ou le smartphone. La loi prescrit toutefois que vous devez toujours être en mesure de reprendre rapidement le contrôle.
  • Contournement d’obstacles : cette fonction permet au drone de détecter les obstacles en toute autonomie et éventuellement de les contourner grâce aux capteurs présents à l’avant et en-dessous de l’appareil.
  • No-fly zones : pour vous aider à rester en dehors des zones interdites, un certain nombre de drones prévoient des no-fly zones. Citons l’espace aérien près des aéroports ou des prisons, où le survol est de toute manière défendu.
  • Geofencing : avec certains drones, vous pouvez paramétrer une espèce de barrière virtuelle en dehors de laquelle l’appareil ne peut pas voler. Ainsi, vous évitez que le drone entre dans une zone interdite.
Fonctions automatisées

Les fonctions supplémentaires suivantes sont astucieuses pour prendre des photos ou des vidéos sympas :

  • Mode Orbit : outil où le drone encercle automatiquement les personnes ou objets définis par vos soins
  • Mode Follow me : fonction avec laquelle vous pouvez vous faire suivre par le drone
  • Mode selfie : option pour prendre un selfie via le drone
  • Zipline (Cable Cam ou Course Track) : fonction permettant de faire parcourir au drone un trajet fixe entre deux points, de manière autonome
  • Tap Fly : module avec lequel le drone vole en ligne droite jusqu’à un point que vous avez sélectionné sur la carte de votre smartphone
  • Terrain Follow : fonction où le drone suit automatiquement les contours des environs
  • Gestures : option pour donner des commandes à l’aide de gestes, pratique en association avec le mode selfie p. ex.

Bien qu’il s’agisse de fonctions supplémentaires plaisantes, vous devez veiller à ce que leur utilisation ne mette aucun tiers en danger et à pouvoir reprendre rapidement le contrôle. Au sens strict de la loi, une fonction telle que Follow me n’est pas autorisée car le drone ne reste pas dans votre portée visuelle.