News

GoPro5: chère et légèrement décevante

18 octobre 2016
Action Cam GO Pro 5

18 octobre 2016
Appelée à devenir le nouveau produit phare en matière d’action cams, la GoPro Hero 5 se distingue à peine du modèle précédent. Et Sony a intégré dans sa gamme des produits similaires moins chers.

La GoPro Hero 5 succède à la Hero 4 et y ressemble comme deux gouttes d’eau.
Parmi les apports intéressants : l’écran LCD qui n’est donc plus une option couteuse, le mini-écran tactile complémentaire à la commande à bouton unique, la batterie rechargeable via USB.

Commande et batterie

Le mini-écran tactile favorise le confort d’utilisation mais ne peut, en raison de son encombrement réduit, se commander qu’à mains nues. Il n’est donc pas possible de l’utiliser pendant les sports d’hiver avec vos gants.
En alternative, la caméra fonctionne également avec les commandes vocales comme «GoPro take a photo» ou «Turn Off», mais celles-ci fonctionnent moins bien lorsque les bruits de fond sont importants ou lorsque la caméra est montée sur un casque.
Autre amélioration : la batterie peut désormais être rechargée au moyen d’une interface USB, ce qui accélère le chargement.

Boîtier protecteur

La GoPro Hero 5 est logée dans un boîtier squelette qui protège les bords et les angles, étanche jusqu’à 10 mètres sous la surface de l’eau. L’idéal donc pour la piscine ou la plongée avec tuba. Les plongeurs professionnels auront en outre besoin d’un boîtier de protection supplémentaire.

Performances stationnaires

En termes de possibilités, la GoPRo Hero 5 ressemble beaucoup à son prédécesseur. Tout comme la GoPro 4, elle réalise des vidéos 4K avec 30 frames par seconde (fps). Nombreux sont ceux qui caressaient l’espoir d’atteindre les 60 fps. En résolution 1080 pixels, elle enregistre au maximum 120 fps. La qualité vidéo n’est pas sensationnelle. Les photos affichent une résolution maximale de 12 mégapixels.

Prix peu concurrentiel

Le prix de 430€ demandé pour la GoPro Hero 5 ne nous parait pas tout à fait justifié. Surtout compte tenu de l’évolution du marché et de la concurrence acharnée de Sony qui propose des produits moins onéreux.