Internet, TV, GSM, téléphone fixe

Conseils

Changer de fournisseur

Vous avez décidé de changer d’opérateur?  Grâce aux conseils suivants, le passage se fera sans heurts ni problèmes.

Résiliation gratuite après 6 mois ou après augmentation tarifaire

Contrôlez toujours les obligations qui découlent de vos contrats actuels, comme le type et les éventuels frais de résiliation en cas de rupture de contrat anticipée. Vous avez le droit de mettre un terme gratuitement à votre contrat après 6 mois d’abonnement ou après chaque augmentation  tarifaire, en ce compris l’indexation. Si vous résiliez votre contrat pendant les 6 premiers mois, vous serez redevable d’indemnités de rupture correspondant au nombre de mois restant jusqu’à l’échéance du délai de 6 mois. 

Attention à la vente couplée

Si vous avez pu obtenir un appareil (tablette, smartphone, …) gratuitement ou à un tarif avantageux avec votre abonnement, vous êtes tenu de payer la valeur résiduelle de votre appareil en cas de résiliation de contrat. Cette valeur résiduelle est fonction de la durée de votre contrat et du nombre de mois restant jusqu’à l’échéance de votre contrat en cours. 

Exigences techniques

Informez-vous auprès du nouvel opérateur au sujet des exigences techniques pour l’installation. Informez-vous par exemple si vous devez disposer d’une ligne téléphonique ou de la télédistribution. Dans le cas d’une connexion DSL, la distance jusqu’à la centrale téléphonique et le réseau est importante. Tenez compte des éventuels frais additionnels pour l’installation, l’activation et la location ou l’achat de l’équipement. 

Lors de la commande, précisez l’abonnement dont vous disposez, au cas où l’opérateur ne vous le demanderait pas. Demandez également une confirmation écrite après la commande, reprenant les éléments essentiels du contrat à venir.

Délai pour la nouvelle installation

Le délai pour l’installation varie de 3 jours à 6 semaines, en fonction de l’opérateur et de la situation technique de votre connexion. En moyenne, nous constatons que l’installation est planifiée deux semaines environ après confirmation ou modification.

Avant de résilier votre contrat actuel, attendez d’avoir reçu la confirmation de la date d’activation du nouvel opérateur. De la sorte, vous éviterez une interruption de service pendant la période de transition entre l’ancien opérateur et le nouveau.

Résiliation par lettre recommandée

De préférence, résiliez votre contrat par lettre recommandée, même si le nouvel opérateur vous promet de se charger de la résiliation. Dans votre lettre recommandée, mentionnez votre numéro de contrat et la date à laquelle vous souhaitez que le contrat prenne fin. Vous pouvez télécharger une lettre type ici.

Demandez la résiliation de votre abonnement le jour de l’activation qui vous a été confirmé par votre nouvel opérateur. De la sorte, vous éviterez une interruption et ne paierez deux fois qu’un nombre de jours minimum seulement. Si vous résiliez l’ancien contrat avant de connaître la date d’activation confirmée du nouvel opérateur, vous courez le risque de ne plus disposer de connexion pendant des jours voire des semaines au cas où votre nouvel opérateur ne parviendrait pas à vous connecter avant la coupure de votre ancien opérateur. 

Si vous passez d’un câblo-opérateur (Telenet, Voo,…)  à un fournisseur DSL (Proximus, Scarlet, …) ou inversement, prévoyez par mesure de précaution un chevauchement de 1 à 2 semaines entre les deux contrats. Si vous passez d’un fournisseur DSL à un autre, n’oubliez pas de préciser que vous captez un signal DSL et que vous voulez le conserver.

Si vous n’avez pas de nouvelles de votre ancien opérateur, contactez-le pour savoir si votre résiliation a bien été traitée.

Installation du nouveau matériel 

Veillez à être à la maison le jour de l’activation, surtout en cas de passage d’un technicien. En cas d’absence, vous devrez pendre un deuxième rendez-vous, bien souvent une dizaine de jours plus tard. Dans ce cas, il se peut que vous n’ayez aucune connexion pendant ce temps. A la fin de l’installation, demandez une copie d’un document prouvant le coût du technicien, signé par ce dernier. Au cas où un service ne pourrait plus être utilisé par la suite, vous pouvez alors exiger une indemnisation pour la perte de ce service.

Adresse e-mail neutre

Les fournisseurs d’accès à Internet sont tenus de vous procurer l’accès à votre ancien compte de messagerie électronique pendant 18 mois encore après la cessation de votre abonnement. Nous vous conseillons toutefois de créer une adresse de messagerie électronique neutre, non liée à un fournisseur, et que vous pouvez consulter à partir de n’importe quel endroit. Cela signifie x@gmail.com, x@hotmail.com, etc. au lieu de x@telenet.be ou x@skynet.be. Ainsi, pourrez-vous changer de fournisseur sans devoir renvoyer une nouvelle adresse de messagerie électronique à toutes vos personnes de contact.

Transfert de votre numéro de téléphone

Vous pouvez conserver votre numéro de téléphone fixe actuel. Pour ce faire, il suffit de compléter un formulaire de transfert de numéro auprès de votre nouvel opérateur.

Appels internationaux

Il n'’y a pas que le téléphone traditionnel, pensez aussi à des alternatives comme la téléphonie par internet. 

Les grands opérateurs de téléphonie fixe et mobile

Ils peuvent proposer des formules adaptées aux grands consommateurs de communications internationales avec des chutes de prix parfois conséquentes par rapport aux tarifs internationaux de base prohibitifs.

Les opérateurs mobiles sont quant à eux rarement financièrement avantageux.

Téléphoner via internet

Le « Voice over IP » s’impose comme un acteur de plus en plus important dans nos échanges vocaux avec l’extérieur. En effet, ce n’est pas nécessairement gratuit, mais la concurrence fait rage. A vous d’en profiter. Exemple : Skype

Les cartes d'appel internationales

Ce système est tellement peu transparent qu’il nous est difficile de le conseiller.

Package ou abonnements séparés ?

Nos analyses démontrent qu'il est plus intéressant d'opter pour des packages.

Moins cher et plus pratique

Regrouper trois services en une seule facture et contacter un seul fournisseur en cas de problème, c'est pratique ! Et quand la note unique se révèle moins chère que l'addition de notes séparées pour les mêmes services, avouez qu'il y a de quoi se laisser séduire.

Attention aux coûts supplémentaires

Location ou achat du modem et du décodeur, frais d’installation ou d’activation, soyez attentifs à ces coûts lors de votre choix.

Un immobilisme bien calculé

En considérant les changements de matériel (modem, décodeur), les démarches administratives, voire la perte des enregistrements du disque dur, peu de personnes sont prêtes à changer d’opérateur. Les opérateurs en place confortent donc leur position dominante. Ce qui n’est vraiment pas positif pour la concurrence sur ce marché des offres triple play.

Vitesse de la connexion Internet

Votre fournisseur annonce 50 Mb/s et votre système vous montre que vous plafonnez à 8Mb/s, c'est frustrant et nous vous expliquons pourquoi.

Ces différences entre vitesses réelles et théoriques viennent pour la technologie DSL de la distance entre le client et la centrale la plus proche et pour le câble de l’engorgement par le nombre d’utilisateurs.

Test-Achats a obtenu que soit intégrée dans la loi télécom, l'obligation de mentionner, avant la souscription, la vitesse réelle de la connexion, celle que le client reçoit au final. Si le consommateur n'obtient pas cette vitesse, il devrait, selon nous, avoir la possibilité de quitter l'opérateur sans frais.

Testez votre vitesse de connexion : www.speedtest.net

Internet mobile

N’'est pas inclus dans ce calculateur.
Vous trouverez notre outil de comparaison internet mobile ici.