Dossier

Internet : changement de fournisseur d’accès

16 avril 2018
Internet : changement de fournisseur d’accès

16 avril 2018

Vous cherchez mieux et/ou moins cher ailleurs? Peut-être avez-vous déjà trouvé grâce à notre comparateur?  Suivez nos conseils pratiques, pour éviter les mauvaises surprises.

De nombreux opérateurs vous permettent aujourd’hui d’accéder à l’internet haut débit. 

Trouvez l'opérateur le plus avantageux

Nos infos pratiques

  • Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle loi télécom, vous êtes en droit d’exiger une résiliation immédiate de votre contrat. Aucun préavis ne peut être exigé.
    • La loi télécom prévoit la résiliation libre sans frais après 6 mois. Ne payez donc pas d’indemnité de rupture indue.
    • Si vous disposez d’un contrat à durée indéterminée, l’opérateur ne facturera pas de frais de résiliation.
    • Si vous disposez d’un contrat à durée déterminée, rien ne vous empêche de partir sans frais après 6 mois, quelle que soit la durée de ce contrat.
    • Si vous voulez résilier votre contrat durant les six premiers mois, vous serez redevable d’une indemnité de rupture. Celle-ci sera équivalente au nombre de mois restant pour arriver à 6 mois.
    • Vous avez la possibilité de mettre fin au contrat lors d’une augmentation de tarifs même sous couvert d’indexation.
  • Prenez, si possible, une adresse email neutre via un webmail (gmail, yahoo, etc.) c’est-à-dire non liée à un fournisseur internet, pour éviter de changer d’adresse mail et de devoir en informer vos contacts chaque fois que vous changez de fournisseur.
  • Renseignez-vous sur les éléments nécessaires au fonctionnement du service chez le nouvel opérateur. Par ex :
    • Est-ce qu’une ligne fixe est obligatoire pour l’offre mentionnée?
    • Doit-on disposer d’un signal de télédistribution actif ?
  • Tenez compte des éventuels frais d’installation, d’activation, d’achat ou de location de matériel nécessaire au fonctionnement de votre nouvelle connexion.
  • Le changement d’opérateur ne se fait pas un clin d’œil. Durant ce délai (3-6 semaines), prévoyez de devoir prendre des rendez-vous avec des techniciens. Vous éviterez ainsi d’allonger le processus et vous limiterez ainsi les jours sans connexion; 
  • Lors d’un changement de fournisseurs de l’ADSL vers le câble ou inversement, il est sans doute prudent d’envisager le chevauchement de 1 voire 2 semaines entre les 2 abonnements afin d’éviter une période sans internet;
  • Lors d’un changement de fournisseurs de l’ADSL vers un autre ADSL, il faut mentionner que l’on dispose déjà d’un signal ADSL et que l’on garde ce signal.

Nous recevons régulièrement des plaintes démontrant que les opérateurs tentent par tous les moyens de dissuader les consommateurs désireux de changer de fournisseur. Mais ceci ne doit pas vous décourager. Suivez nos conseils pratiques et évitez les mauvaises surprises !


Imprimer Envoyer par e-mail