News

Appels internationaux depuis un fixe : Scarlet et TéléSAT augmentent leurs tarifs

03 juin 2019

03 juin 2019
Depuis le 15 mai 2019, l’Europe limite les tarifs pour les appels et les SMS au sein de l’Union. Ces tarifs internationaux plafonnés s’appliquent également aux appels à partir d’une ligne fixe. Si tous les opérateurs les respectent, certains, dont les prix étaient inférieurs, en ont profité pour les augmenter. On vous aide à trouver le meilleur tarif !

Introduction

Le prix des appels et des SMS échangés en Europe sont plafonnés depuis le 15 mai 2019. Les opérateurs ne peuvent plus facturer ces communications au-delà d’un certain montant. Ainsi, un appel depuis la Belgique vers la France ne peut plus coûter plus de 0,23 € (TVAC), et envoyer un sms ne peut plus dépasser 0,07 € (TVAC).

Ces tarifs maximum sont aussi d’application pour les appels internationaux à partir d’un téléphone fixe. Tous les opérateurs se conforment aux nouveaux plafonds imposés par l’Europe, mais certains tirent leur épingle du jeu en alignant à la hausse leurs tarifs auparavant plus avantageux.

Scarlet et TV Vlaanderen TéléSAT en profitent

L’impact de cette modification tarifaire est important chez la plupart des opérateurs. Chez Telenet, par exemple, les tarifs en heures de pointe des appels internationaux chutent de plus de 300%. Chez VOO et Proximus, nous constatons une forte diminution du coût par minute pour les appels internationaux depuis un fixe vers un GSM.

Mais c’est chez Scarlet que nous avons été le plus surpris. D’habitude, cet opérateur tire plutôt les prix du marché vers le bas par rapport aux grands (et plus coûteux) opérateurs. Ici, Scarlet s’est servi des nouveaux tarifs internationaux pour aligner ses prix sur le maximum légal et donc augmenter son coût par minute qui était de 0,15 €. Depuis le 15 mai 2019, 0,0799 € supplémentaires par minute sont comptabilisés. Les communications internationales vers un GSM sont, elles, moins chères, avec une diminution de 0,0701 €/minute.

Le même genre de stratégie est utilisé chez TV Vlaanderen/TéléSAT, qui répartissait ses tarifs internationaux en différentes zones de catégories de prix. Certains Etats-membres se retrouvaient dans une zone où le prix par minute était de 0,53€. C’est donc une sérieuse diminution pour eux aujourd’hui. Par contre, pour les pays vers lesquels on téléphone davantage (France, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, etc.), le coût s’élevait à seulement 0,09 €/minute (contre 0,22 € aujourd’hui). Les nouveaux tarifs internationaux permettent donc à cet opérateur d’augmenter ses tarifs dans un certain nombre de pays de l’UE de 244,44%.

Comment trouver le meilleur tarif ?

Vous pouvez consulter notre comparaison des tarifs internationaux des différents opérateurs avant et après la nouvelle législation européenne

Vers le tableau comparatif

Vous téléphonez beaucoup à l’international et vous avez envie de dénicher l’opérateur idéal ? Surfez sur notre comparateur telecom et découvrez l’abonnement qui vous correspond le mieux.

Vers le comparateur

VOO va compenser en augmentant ses tarifs nationaux

Par ailleurs, VOO a annoncé une augmentation tarifaire annuelle qui entrera en vigueur le 1er juillet 2019. Ici aussi, nous remarquons que les tarifs d’appel hors forfait (non inclus dans l’abonnement) vers des lignes fixes et vers des numéros mobiles augmentent. Ils passent respectivement de 0,05 €/minute à 0,09 €/minute, et de 0,20 €/minute à 0,23 €/minute. Il est fort probable que VOO tente ainsi de limiter ses pertes sur les appels internationaux en augmentant ses tarifs nationaux.

Nous surveillerons attentivement l’adaptation des tarifs chez les différents opérateurs au cours des prochaines semaines et des prochains mois.