News

Nouvelle augmentation des prix chez l'opérateur télécom VOO

29 juin 2021

Les coûts des appels, de la télévision et de l'Internet de l'opérateur télécom VOO vont à nouveau augmenter à partir du 1er juillet. Avec cette augmentation de prix, VOO met l'accent à la fois sur les "anciens" tarifs mais également sur les offres actuelles. Les tarifs et les forfaits seront de 1 à 2 euros plus chers par mois.

VOO a décidé d'augmenter à nouveau les prix d'une série d'"anciens" tarifs et forfaits à partir du 1er juillet 2021. Nous avons déjà vu par le passé des opérateurs les rendre plus chers afin de rendre leurs nouveaux tarifs et forfaits plus attractifs. Leur prix augmentera de 0,55 à 2,05 euros par mois. 

Mais le prix des forfaits Quatro et Trio existants augmentera également de 1 à 2 euros par mois. Les prix des bouquets de télévision supplémentaires seront également arrondis à la hausse, bien que l'impact soit faible. 

Investir coûte de l'argent

De nombreux fournisseurs de télécommunications justifient leurs augmentations de prix annuelles en mettant en avant un investissement important pour maintenir la qualité et la compétitivité de leurs services et produits. 

VOO affirme, par exemple, qu'elle offre une expérience télévisuelle riche grâce à sa nouvelle application VOO TV+ et à son programme "Divertissez-VOO", une nouvelle façon de présenter la grille des chaînes de télévision sur votre écran. En outre, le fournisseur de télécommunications offre une excellente connectivité avec l'internet à haut débit et illimité. VOO a également ajouté des datas supplémentaires aux abonnements mobiles des forfaits Quatro et Trio. 

Les investissements dans leurs services, leurs produits et la qualité de leur réseau coûtent de l'argent et, comme toujours, cela se répercute sur la facture du consommateur.

Si vous hésitez à changer de forfait, découvrez notre dossier consacré aux formules 4-en-1

Une concurrence accrue est nécessaire

Ces augmentations annuelles des prix se poursuivront tant qu'il n’existera pas d'autres fournisseurs de télécommunications. Sans mise sous pression par la concurrence, les opérateurs tels que Proximus, Telenet et VOO n’adapteront pas leur politique de prix. 
Et s’ils peuvent perdre quelques centaines ou milliers de clients suite à ces hausses de prix, leur clientèle est si importante que cette perte est compensée par les euros supplémentaires qu’ils récoltent à chaque augmentation. 

Tant que la balance penchera en faveur de revenus supplémentaires pour les grands opérateurs, nous devrons nous accommoder de ces augmentations de prix annuelles. 

Citymesh : un nouveau concurrent ?

Citymesh a récemment demandé officiellement à devenir le quatrième acteur national de télécommunications à part entière en Belgique, avec l'ambition de lancer une offre puissante et complète pour bousculer le marché des télécoms belge. La vente aux enchères du réseau 5G, au cours de laquelle les fournisseurs de télécommunications font des offres pour les fréquences 5G, joue un rôle important pour Citymesh. Cette vente aux enchères de la 5G aura lieu cette année et pourrait permettre à Citymesh de disposer d'autant de capacité que Proximus.

Nous espérons que cela aura également un impact positif sur notre facture mensuelle de télécommunications.

Vous recherchez un abonnement Internet ou une offre groupée adaptée ? Jetez un coup d'œil à notre guide des forfaits télécoms.

  

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

05-08-2021

il n'y a pas de concurrence sur le câble qui, chez moi, est le seul à proposer un débit supérieur à 100 Mbits/s.

Vu le manque de concurrence en Belgique et que les opérateurs abusent de leur situation, je pense qu'il est temps de nationaliser tous ces fournisseurs et de *** à la porte tous ces dirigeants incapables d'assurer une couverture correcte à toute la population du pays.

Quand on pense que Test-Achats et plusieurs syndicats ainsi que des mutuelles font partie de la CSCC (Commission Spéciale Consultative de la Consommation) et que les tarifs continuent d'augmenter; je me demande vraiment à quoi servent ces gens.

J'espère que ce petit message les fera réfléchir à leur responsabilité vis à vis des consommateurs que nous sommes et qu'ils sont sensés représenter !