News

Une action collective contre la fausse promo de Proximus

01 décembre 2016
Décodeur Proximus

01 décembre 2016
Proximus prend ses clients, détenteurs de l’ancien décodeur V3, en otage, en ne leur laissant pas le choix. Ils sont obligés de se séparer de leur décodeur, obligés de passer à une location après avoir été insidieusement incités à profiter d’une promo qui n’en est pas une.

Vous avez acheté un décodeur V3 entre 2008 et 2013? Il faudra alors louer un nouveau décodeur pour pouvoir accéder à Proximus TV après le 31 janvier 2017.
Et si vous répondiez avant le 25 juin dernier à la proposition de Proximus, la location était « gratuite pendant 12 mois ». Sauf que cette promo dissimulait mal l’embrouille: comme votre ancien décodeur est encore fonctionnel jusqu’au 31 janvier 2017, la promo ne couvre en réalité que 6 mois et non 12.

Une vraie fausse bonne affaire

Pas besoin de calculette. Au-delà d’une promo qui n’en était pas une, la formule locative imposée par Proximus revient bien plus cher. L’augmentation tarifaire est à peine déguisée. Un décodeur coûte à l’achat entre 200 et 250€ alors que la location revient elle à 8 euros par mois (96€/an). Cela veut dire qu’en deux ans de location, un consommateur a payé son décodeur. Or, les consommateurs gardent leur décodeur plus longtemps que cela. Par exemple, un consommateur qui dispose de son décodeur depuis 2011 a déjà payé plus de 550€, soit plus de deux fois le prix de son décodeur à l’achat !

Telenet pas mieux loti

Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise télécom prend ses clients en otage. En 2014, c’est Telenet qui, se retranchant derrière des considérations techniques, contraignait ses clients propriétaires ou locataires d’un décodeur SD à le remplacer par un décodeur HD. Après avoir fait la sourde oreille pendant de longues semaines, Telenet avait fini, suite à nos pressions, par faire une concession: un soutien de 5 ans pour tous les décodeurs achetés et activés depuis le 2 avril 2009.

Action en réparation collective

Vu que Proximus ne répond pas nos interpellations, nous avons introduit une action en réparation collective ce mercredi 30 novembre basée sur la violation par Proximus de diverses dispositions prévues par le Code de droit économique ainsi que de ses obligations contractuelles.
Notre demande est simple : Proximus doit louer gratuitement le nouveau décodeur jusqu’au 31 janvier 2018, pour que les consommateurs puissent réellement bénéficier de 12 mois gratuits, et rembourser les consommateurs qui auraient déjà payé pour la location du décodeur avant le 31 janvier 2018.

À l’affût d’une formule avantageuse pour un pack ou un produit télécom spécifique?