News

Les tarifs des appels internationaux en hausse depuis la fin du roaming

03 mai 2018
roaming

03 mai 2018
Depuis la fin du roaming, à l’été 2017, téléphoner depuis un autre pays de l’Union Européenne a cessé d’être surtaxé. Mais attention, car les communications internationales depuis la Belgique sont encore très chères. Nous voulons que la Commission Européenne prenne des mesures.

La suppression du roaming a été une excellente chose, mais les tarifs excessifs des communications internationales restent une épine dans le pied des consommateurs. Et ils sèment la confusion dans leur esprit. Une régulation au niveau européen s’impose d’urgence.

La plupart des Belges le font

Les Belges sont plutôt férus de (coûteuses) communications internationales. Notre sondage auprès des abonnés de Test Achats révèle que pas moins de 74% affirment téléphoner à l’étranger. Ils le font principalement sur leur réseau GSM, et beaucoup moins avec des plateformes internet ou des applis comme Skype, Facebook, Messenger et Whatsapp. 

Plus préoccupant encore: 28% des abonnés à Test Achats interrogés pensent à tort que les communications internationales sur le réseau GSM sont du roaming.

326% plus cher en moyenne

La différence entre, d’une part, les tarifs pour  les appels intra-UE depuis la suppression du roaming, et d’autre part les communications internationales, est bien trop importante. D’autant que ce fossé s’est encore fortement creusé depuis l’avènement des nouvelles règles de roaming, car les opérateurs belges ont sensiblement relevé leurs tarifs pour les communications internationales.

En moyenne, le Belge paie ses appels internationaux 0,67€ par minute, et ses appels nationaux hors forfait 0,20€ par minute. Dès lors, ce dernier tarif s’applique également aux communications depuis un autre pays de l’UE vers un pays de l’UE (roaming). Les communications internationales sont donc 3,26 fois plus chères en moyenne. C’est exagéré!

L’Europe doit intervenir

La Commission européenne a gagné en popularité avec la suppression du roaming. Mais elle a provisoirement laissé en plan les consommateurs qui utilisent régulièrement

leur abonnement GSM pour téléphoner ou envoyer des SMS dans un  autre pays de l’UE à partir de la Belgique. Il faut que la Commission intervienne là aussi pour juguler ces tarifs excessifs. Selon nous, les tarifs des communications internationales ne doivent pas pouvoir dépasser ceux des communications nationales hors forfait. 

Le BEUC, qui chapeaute les organisations européennes de consommateurs, réclame lui aussi la régulation par l’Europe des tarifs internationaux. Nous souscrivons pleinement à cette demande. Les opérateurs ne peuvent pas utiliser ces tarifs pour compenser la suppression du roaming. 

Les options pour appeler pas cher via la ligne fixe sont reprises dans notre calculateur internet, TV, GSM, téléphone fixe.

Vers notre calculateur

 

Imprimer Envoyer par e-mail