News

Le réseau Proximus 5G light testé et (en partie) approuvé

28 mai 2020

Que pouvez-vous attendre du réseau 5G light lancé début avril par Proximus ? Nous l’avons testé avec notre app Becover+. Si les résultats semblent prometteurs avec une vitesse de téléchargement améliorée de 39,5 %, le coût reste élevé.

Coûts élevés et disponibilité limitée

Si les vitesses de téléchargement testées de la 5G light semblent donc plus élevées, elles sont encore loin de ce que permettra la "véritable" 5G. Certes, vous devrez attendre un peu moins longtemps pour le téléchargement de votre vidéo YouTube, ou pourrez jouer plus vite en ligne. Cependant, ne vous attendez pas à une plus-value gigantesque ni à un véritable impact sur votre vie quotidienne. 

Il serait par ailleurs légitime de s’interroger au sujet de l’impact de la véritable 5G. En plus de devoir acheter un nouveau smartphone à environ 1500 €, vous devez ajouter l’abonnement mensuel à 49,99 €. On peut en outre se demander si l’on a vraiment besoin de vitesses mobiles de 176 Mbps et plus. Scroller sur Facebook ou Instagram, streamer de la musique ou des vidéos est tout aussi possible à des vitesses de 100 Mbps et plus. Bien sûr, tout peut aller plus vite. Cependant, nous n’en sommes pas (encore) tous à y aspirer.

De la "vraie" 5G dès cet été ?

Notre test a également mis en lumière que la couverture du réseau 5G est encore loin d’être optimale. Selon la carte 5G de Proximus, elle devrait couvrir l’intégralité du centre ville de Malines. Durant notre test, il s’est avéré que nous pouvions uniquement recevoir une liaison avec le réseau 5G light dans et autour du quartier urbain. Dès que nous arrivions plus près de l’épicentre, nos appareils passaient au réseau 4G/4G+. Bien sûr, cette disponibilité va continuer à évoluer au cours des prochains mois. Cependant, il est à nos yeux important que Proximus communique de manière claire et transparente à ce sujet vis-à-vis des clients intéressés. 

A quand la véritable 5G, alors ? Celle-ci devrait être disponible cet été chez Proximus, Orange et Telenet via une licence temporaire. Aucune information officielle relative au lancement de ces réseaux ne nous est parvenue à ce stade.