News

Rachat de Mobile Vikings par Proximus : le besoin d'un quatrième opérateur de réseau se fait sentir

14 décembre 2020

Proximus rachète l'opérateur virtuel Mobile Vikings à DPG Media. Dès que l'Autorité belge de la concurrence aura approuvé l'opération, plus de 300.000 clients de Viking déménageront chez Proximus. Nous insistons une fois de plus sur l'importance d'un quatrième opérateur de réseau.

Au terme d'un parcours plutôt mouvementé, avec quelques problèmes techniques et un changement d'opérateur réseau, DPG Media avait finalement pu acquérir les 300.000 clients de Mobile Viking. Mais alors, pour quelle raison a-t-il décidé de vendre cet opérateur virtuel ?

En 2015, lorsque DPG Media a racheté Mobile Vikings à Telenet (et l'a fait fusionner avec Jim Mobile), l'intention était de créer une offre qui combinerait les abonnements mobiles et les abonnements à des journaux numériques. Cependant, il s'est avéré qu'il n'y avait pas de groupe cible spécifique pour cela. Au bout du compte, la revente était la meilleure option.

En outre, selon DPG Media, il est impossible, dans le cadre réglementaire actuel, que les petits acteurs lancent eux-mêmes des offres groupées. Les tarifs de gros qu'ils devraient payer à Telenet et Proximus pour pouvoir utiliser leurs réseaux internet haut débit ne sont pas assez intéressants. Mais justement : en plus d'un abonnement mobile, leur groupe cible constitué de jeunes familles a également besoin de l'internet fixe.

Rester un challenger sur le marché du mobile

Après la disparition, entre autres, d'Aldi Talk, Mobile Vikings a été le dernier véritable challenger sur le marché des abonnements mobiles et des cartes prépayées. Si Mobile Vikings reste une entité distincte au sein du groupe Proximus, l'impact sur la concurrence en Belgique pourrait rester limité.

On peut le comparer à l'acquisition de Scarlet par Proximus en 2008. Scarlet est devenu une entité distincte au sein du groupe Proximus et s'est profilé comme un fournisseur à bas prix de packs télécoms, d'abonnements mobiles et d'internet. À ce jour, il occupe toujours une position forte sur le marché et agit également comme une sorte de challenger face aux grands opérateurs de télécommunications, dont Proximus. Mobile Vikings pourrait donc suivre la même voie et maintenir sa position de challenger sur le marché des mobiles en Belgique, bien que cela ne soit pas certain.

Concrètement, qu'est-ce qui change pour les clients de Mobile Vikings ?

Proximus affirme que les conditions générales pour les clients Viking resteront inchangées, mais il reste à voir si cela continuera d'être le cas en temps voulu. Bien que Mobile Vikings ait informé ses clients par e-mail qu'ils n'ont pas besoin de changer de carte SIM, cela devra se faire une fois que le passage au réseau Proximus deviendra une réalité (au plus tôt fin 2021), sauf si vous avez un téléphone avec eSIM.

Lors du changement précédent, pour le réseau Orange, il y a eu un certain nombre de plaintes. Espérons que les clients Vikings n'auront pas autant de problèmes cette fois-ci. Mobile Vikings lui-même a déjà répondu qu'il maintiendra la pression sur les prix sur le marché de la téléphonie mobile et qu'il souhaite également continuer à se développer en tant qu'acteur de la téléphonie mobile.

Vous êtes intéressé par les tarifs de Mobile Vikings ou vous cherchez un autre abonnement ? Consultez ensuite notre guide d'achat pour d'abonnements GSM.

Vers notre comparateur d'abonnements GSM

Le quatrième opérateur de réseau comme solution

L'accord doit d'abord être approuvé par l'Autorité belge de la concurrence, mais nous attendons également que l'Europe donne son approbation. En effet, elle a décidé en 2015 que Base Mobile Vikings devait se désinvestir au moment de l'acquisition de Telenet afin de maintenir le niveau de concurrence en Belgique.

Le même exercice devra être répété en 2021. Cette acquisition permettra au leader du marché des abonnements mobiles de voir sa position renforcée. Nous regrettons une telle consolidation car elle aura de toute façon un impact sur la concurrence. C'est pourquoi nous demandons à nouveau l'entrée d'un quatrième opérateur de réseau dans le cadre de la vente aux enchères des fréquences 5G, qui devrait avoir lieu en 2021. Les autorités de la concurrence pourraient également en faire une condition. Cela permettrait de redynamiser le marché des télécommunications mobiles en Belgique. En outre, il nous semble nécessaire que cet opérateur ait également la force nécessaire pour concurrencer les principaux opérateurs sur le marché des offres groupées.
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

28-12-2020

Bonjour, je suis cliente depuis 8 ans chez Mobile Vikings, adepte des cartes prépayées, et je n'ai jamais ressenti de dérangement lors de ces changements. Je trouve même que les offres actuelles sont meilleurs qu'au début de mon affiliation... Je viens même de prendre une carte SIM pour mon fils...

Community

Télécom

Conversations liées