News

5 questions sur le roaming à l'étranger

14 juin 2022

Depuis 2017, vous ne payez plus de supplément pour les appels, les SMS et les données quand vous voyagez dans l'Union européenne. Et cela restera le cas au minimum jusqu'en 2032. Vous serez également mieux protégé à partir du 1er juillet 2022.

Quelle est la mise à jour la plus importante des règles d'itinérance existantes ?

Le règlement existant sera prolongé de 10 ans. Vous continuerez donc à appeler et à surfer partout dans l'UE aux mêmes tarifs qu'en Belgique. Grâce aux nouvelles règles qui s'appliquent depuis le 1er juillet, vous pouvez bénéficier à l'étranger de la même qualité et de la même vitesse que chez vous. Ainsi, si vous avez l'habitude de surfer en 4G en Belgique sans souci, vous ne pouvez pas soudain être transféré sur une connexion 3G ailleurs dans l'UE. Les opérateurs doivent désormais informer leurs clients de la qualité de service à laquelle ils peuvent s'attendre en cas de roaming dans un autre pays.

Vous voulez connaître tous les détails sur le roaming et la différence avec les appels internationaux ? Consultez notre dossier complet sur le roaming.

Vers notre dossier sur le roaming à l'étranger

Serai-je mieux protégé si j'utilise mon smartphone en vacances ?

Oui, vous le serez. Les opérateurs sont également tenus, à partir du 1er juillet, de mieux vous informer des éventuels frais supplémentaires pour l'appel de numéros spéciaux. Par exemple, il existe des services clients que vous pouvez appeler gratuitement en Belgique, mais pour lesquels vous payez un supplément à l'étranger. Cette règle réduit le risque d'une facture astronomique.

Et si votre smartphone se connecte à un réseau lorsque vous êtes sur un bateau ou dans un avion, la connexion doit être automatiquement interrompue quand votre facture de téléphonie mobile atteint une limite prédéterminée. En effet, ces réseaux sont encore soumis à des tarifs très élevés, qui peuvent rapidement alourdir votre facture.

À quoi dois-je encore faire attention lorsque je voyage dans l'UE ?

Les règles ne s'appliquent pas dans tous les pays européens. En Suisse, il est préférable de continuer à faire attention à vos données mobiles. La Suisse ne fait pas partie de l'UE et n'est pas concernée par le règlement "Roam Like At Home".

Les tarifs sont considérables. Chez Telenet/Base, vous payez 3 € par MB, chez Orange le double (6 € par MB) et chez Proximus le prix par MB atteint 14,52 €. N'oubliez donc pas d'éteindre l'internet mobile lorsque vous voyagez en Suisse. Les autres pays qui ne sont pas concernés par la réglementation "Roam Like At Home" sont les petits États membres de l'Union européenne tels que Monaco, Saint-Marin, Andorre et certaines îles.

Vais-je payer des frais de roaming au Royaume-Uni en raison du Brexit ?

Pas pour l'instant. Depuis le Brexit, les opérateurs télécoms belges ont ajouté le Royaume-Uni à la liste des pays non-membres de l'UE auxquels s'appliquent également les règles du "Roam Like At Home". Ils évaluent chaque année s'ils vont continuer à l'appliquer au Royaume-Uni. Pour 2022, ils nous ont déjà confirmé que les Belges pourront y utiliser leurs abonnements mobiles comme ils ont l'habitude de le faire en Belgique.

Que signifient la réduction des tarifs de gros pour mon portefeuille ?

En tant que consommateurs, nous ne ressentirons pas immédiatement ces tarifs de gros révisés dans nos poches. Compte tenu de la réduction des tarifs de gros que les opérateurs doivent payer entre eux, on peut s'attendre à ce que les opérateurs nationaux disposent d'une plus grande marge pour accroître la concurrence dans leur propre pays. À terme, cela pourrait signifier que les prix baisseront au niveau national, soulageant ainsi nos portefeuilles.