News

Abonnement mobile plus cher en Belgique que chez nos voisins

22 juin 2017
tarif gsm europe

22 juin 2017
Aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Espagne et en Italie, les consommateurs paient moins pour leur téléphonie mobile. Seul le Portugal est plus cher. C’est ce qu’il ressort d’une comparaison entre 1845 tarifs dans ces huit pays.

A l’affût du tarif le plus avantageux pour votre abonnement "mobile"?

Rendez-vous dans notre comparateur de tarifs

 

Moyenne des tarifs pour les abonnements "mobile" d'une famille (prix par mois)comparaison tarifs GSM en Europe 

Jusqu’à 90% en plus!

Maintenant que les tarifs de roaming sont supprimés depuis le 15 juin 2017, nous voulions examiner comment les tarifs gsm belges se situent par rapport aux prix pratiqués dans sept autres pays d’Europe (Pays-Bas, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, Portugal, Italie). Le résultat? Une famille-type avec cinq profils de consommation paie en Belgique plus que dans six de ces sept pays. Ce n’est qu’au Portugal que notre famille-type paie sa téléphonie mobile plus cher. 

La Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas sont clairement les pays les plus avantageux. Par rapport à la Grande-Bretagne et à la France, notre famille paie chaque mois jusqu’à 90% en plus pour sa consommation mobile. La différence avec l'Italie, les Pays-Bas et l’Allemagne varie de 6 à 32€ par mois. L’Espagne se situe au même niveau de prix que la Belgique et le Portugal est même en moyenne 2 € plus cher par mois. Dans ces pays, les prix d'envoi d'un SMS est très élevé, parce que tout le monde utilise des messageries mobiles du type Whatsapp.  

Attention aux forfaits 

Pour les personnes qui téléphonent et surfent peu, notre pays semble mieux positionné: la différence avec le pays le moins cher n’est que de 4 à 8€ seulement. Pour ce qui est des profils à forte consommation (appels et sms illimités et surf intensif), la différence varie en moyenne de 8 à 22€ par rapport au pays le moins cher.

Une partie de l’explication réside dans la popularité grandissante de certains forfaits. Les grands opérateurs comme Telenet et Proximus attirent leurs clients respectivement vers WIGO et Tuttimus, dans lesquels les abonnements mobiles sont inclus. En fidélisant de la sorte les clients, les deux opérateurs ont moins besoin d’affuter leurs tarifs gsm. En outre, les opérateur virtuels perdent ainsi des clients et il leur est plus difficile de descendre en-dessous des tarifs des grands opérateurs.