Guide d'achat

Comment choisir un téléviseur ?

01 avril 2020
Guide d'achat d'un téléviseur

Le monde des écrans plats est en constante évolution, ce qui peut compliquer le choix. A peine une technologie a-t-elle conquis sa place sur le marché qu'une autre pointe déjà le bout du nez. Voici, pour vous guider, un aperçu de tous les aspects à prendre en compte lors de l'achat d'un téléviseur.

Que penser des nouvelles tendances ?

Technologie

Avantages et inconvénients

Notre avis

Smart TV

  • Connexion internet filaire ou WiFi
  • Accès à un contenu online
  • Menu distinct dans lequel on peut installer des applis
  • Chaque fabricant a sa propre plate-forme, d'où un faible nombre d'applications de qualité
  • Navigation compliquée via la télécommande traditionnelle
  • La télécommande n’est pas dotée d’un clavier Azerty/Qwerty (utile pour introduire du texte dans le cadre d’une recherche de contenus)
  • Bonne option si on n’a pas la TV numérique, ou si on dispose de la TV satellitaire ou d’une antenne intérieure (DVB-T)
  • Les plateformes de télévision «intelligente» sont certes devenues un peu plus matures, mais elles souffrent toutes du même défaut : AUCUN fournisseur ne peut garantir que les applications qui fonctionnent aujourd'hui sur plateforme smart le feront encore d'ici 5 ans ! Cela signifie que si vous achetez un téléviseur pour une application particulière, il peut tout simplement cesser de fonctionner aujourd'hui ou demain. Pour rendre une ancienne smart-TV à nouveau «intelligente», vous pouvez, si nécessaire, l'optimiser avec un boîtier média externe comme Nvidia, Shield, Chromecast, etc.
  • Les systèmes d'exploitation connus sont les suivants : Tizen pour Samsung, WebOS chez LG. Panasonic: My Home Screen. Philips en Sony: Android TV
  • Panasonic, Philips et Sony vendent également des modèles d'entrée de gamme avec des systèmes d'exploitation sans nom

Commande gestuelle, commande vocale et pavé tactile

  • La TV détecte les mouvements grâce à une caméra ou reconnaît la voix grâce à un microphone
  • La caméra n’est généralement plus livrée avec votre smart TV pour des raisons de protection de la vie privée (nécessité de la commander en plus)
  • Les télécommandes avec pavé tactile (comme sur un laptop) représentent une meilleure solution.
  • La commande vocale s'active en appuyant sur le bouton micro de la télécommande.
  • La commande vocale fonctionne relativement bien
  • Ces dispositifs gestionnaires sont toutefois encore à améliorer.

Ambilight

  • Technologie Philips qui fournit un éclairage coloré sur le pourtour de la TV faisant paraître l’image plus grande et faisant disparaître les bords
  • Selon Philips, ce serait moins fatigant pour les yeux.
  • Certaines personnes trouvent cette technologie dérangeante, d'autres ne jurent que par elle, et la considèrent comme un critère d'achat important. C'est donc vraiment une question de préférence personnelle.

Afterglow

  • Technologie Philips (hélas morte et enterrée) qui projetait l’image autour de la TV et sur le mur à l’arrière de l’écran. Résultat : le téléviseur paraissait beaucoup plus grand.

IllumiRoom

  • Technologie (elle aussi disparue) Microsoft qui rend l’image plus réaliste via l’utilisation combinée d’une Xbox, d’un projecteur vidéo et d’une TV.
  • Vanwege de enorme prijs is dit systeem nog niet te koop

Projecteur

  • Images projetées plus grandes, semblant plus naturelles avec, pour résultat, un visionnage moins fatigant pour les yeux.
  • Pas besoin de condamner un mur puisqu’on déroule l’écran de projection lorsqu’on en a besoin.
  • Optez pour une bonne résolution (1.080p) avec un bon contraste (dès 20000:1). Dans une pièce sombre, plongée dans le noir complet, la restitution est satisfaisante à partir de 1000 lumens, avec plus de contraste (50 000 :1). Mais un projecteur doit maintenant avoir une puissance d'au moins 2200 lumens.

Android-TV

  • Système de commande de Google : l’interface ressemble à celle des smart TV
  • L’interface fonctionne via le système d’exploitation Android avec des fonctionnalités réduites par rapport à l’OS des smartphones.
  • Ces dernières années, cette technologie s'est considérablement améliorée. Philips a été le premier à proposer des téléviseurs Android, mais entre-temps, ils sont également devenus disponibles chez Sony et Panasonic.

3D

  • Actuellement au point mort.

 

HDR (High Dynamic Range). Egalement appelé: HDR 10


  • Uniquement disponible sur les TV 4K.
  • Technologie censée offrir des couleurs plus riches, des images plus détaillées et un contraste plus profond.
  • Le HDR10 supporte une luminosité maximale de 1000 nits sur une surface limitée.
  • Les deux supportent les couleurs 10 bits
  • Les images sont parfois trop sombres.
  • Nécessité de bien calibrer la TV et de l’utiliser dans une pièce obscure.
  • Plus de détails dans la section 8.

HDR 10+

 

  • Semblable au HDR10, mais propose en plus des métadonnées dynamiques: les paramètres de l'image sont ajustés en fonction du contenu livré, offrant plus de possibilités pour l'affichage.
  • La luminosité maximale de l'écran peut aller jusqu'à 4000 nits.
  • Le HDR10+ est plus utile que le HDR10, car les réglages de la télévision peuvent être effectués image par image, ce qui leur confère plus de dynamisme. Le souci, c'est qu'aucun diffuseur ne soutient cette technologie.

HLG

(Hybrid Log Gamma)

 

 

 

 



  • L'HLG est une norme à gamme dynamique élevée développée par la BBC et la NHK, donc une norme de l'industrie de la radiodiffusion. Il s'agit d'une norme libre de droits qui prend en charge les signaux SDR et HDR. Vu cette compatibilité descendante, il n'y a pas de métadonnées disponibles pour elle.
  • Le HLG peut être utilisé avec des écrans de différentes luminosités dans un large éventail d'environnements de visualisation. Le HLG augmente la gamme dynamique de la vidéo par rapport à une courbe gamma classique. La partie linéaire de la courbe gamma conventionnelle était utilisée pour réduire le bruit des caméras en basse lumière, mais n'est plus nécessaire avec les caméras HDR.
  • Cette technologie permet de faire du HDR au niveau de la diffusion également. De ce point de vue, elle offre une valeur ajoutée. Malheureusement, on ne voit pas encore beaucoup de contenu dans ce domaine. L'avantage est que, selon le téléviseur, le contenu est diffusé différemment. Ainsi, un téléviseur compatible HLG diffusera du contenu HDR, tandis qu'un téléviseur qui ne l'est pas diffusera simplement les séquences en mode standard.

Dolby Vision

 


  • Le Dolby Vision est une autre norme relativement récente qui a son propre HDR, introduite par les laboratoires Dolby. La plupart des téléviseurs 4K et OLED haut de gamme prennent en charge cette fonction, en plus du HDR10. LG a commencé à intégrer cette fonctionnalité dans la plupart de ses téléviseurs haut de gamme.
  • Comme le HDR10+, le Dolby Vision envoie également des métadonnées dynamiques à la télévision. Il supporte également une profondeur de couleur de 12 bits, soit 4096 nuances de couleurs primaires. Mais il n'y a pas de télévision grand public sur le marché qui supporte les panneaux 12 bits.En outre, le Dolby Vision vise à reproduire 10 000 nits de luminosité maximale. Cela signifie que les téléviseurs équipés du Dolby Vision peuvent produire 10 fois plus de lumière que le HDR10. Cependant, il existe des téléviseurs ultra haut de gamme qui supportent 10 000 nits. Le Dolby Vision est une technologie cinématographique puissante, qui s'implante lentement dans les téléviseurs haut de gamme.
  • Pour l'instant, le Dolby Vision est la norme HDR la plus élevée. Bien sûr, il n'y a pas encore beaucoup de contenu disponible, mais d'un point de vue technique, c'est la norme la plus complète. Avez-vous besoin d'acheter une télévision qui supporte cela ? Pour un puriste peut-être, mais certainement pas pour le consommateur lambda.

HDR Pro

 


  • Pour comprendre ce qu’est le HDR Pro, il faut d’abord comprendre ce qu’est une image HDR. À l’heure actuelle, les principales exigences pour le HDR10 sont un panneau d’affichage de 10 bits, un large espace de couleurs et 1 000 nits de luminosité. En d’autres termes, un téléviseur doit d’abord pouvoir lire le contenu du HDR pour pouvoir le reproduire à l’écran.
  • La prise en charge du HDR Pro signifie que le téléviseur peut lire le contenu HDR mais ne peut pas diffuser le même contenu sur l'écran. Il peut donc avoir un panneau de 10 bits, mais ne pas prendre en charge la large gamme de couleurs pour pouvoir restituer les images «vivantes» telles qu’enregistrées en HDR. Il peut (ou non) être capable de produire une luminosité de 1 000 nits, bien que toute télévision certifiée UHD Premium doive fournir une luminosité de pointe de 1 000 nits pour pouvoir bénéficier de cette certification. C'est exactement ce qui se passe dans les télévisions TCL et dans certaines autres télévisions..
  • Notre verdict : impressionnant mais inutile, car il n'y a pas de norme pour prendre en charge cette technologie.

Technologie audio spatiale de reconnaissance d'objet

  • De nouvelles normes qui intègrent plusieurs haut-parleurs à l'arrière du téléviseur, pour donner au son une sensation plus ample dans l’espace. Cela explique les indications bizarres dans les spécifications du téléviseur, comme 4.2.2, qui signifie qu'il y a 4 haut-parleurs pour le son stéréo normal, puis 2 haut-parleurs centraux et 2 autres en haut.
  • Il est possible que cette technologie donne un meilleur son, mais comme cela ne s'applique qu'à la dernière génération de téléviseurs, nous ne pouvons pas encore porter un jugement définitif.

Gsync/FreeSync

 


  • Ces deux technologies, issues du monde des jeux sur ordinateur (gaming), sont utilisées pour obtenir un meilleur rendu des images générées en permettant à l'écran de communiquer avec la carte graphique pour ajuster la composition de l'image à la vitesse du téléviseur ou du moniteur. De ce fait, les images peuvent paraître hachées.
  • Les deux technologies ont leur intérêt.
  • Samsung prend maintenant aussi en charge ces deux protocoles.
  • Une Xbox One utilise FreeSync.
  • Un critère d'achat pour vous ? Si vous jouez souvent, il est évident que c’est un must.