News

Samsung ne triche pas sur les labels énergétiques de ses TV

13 octobre 2015
Samsung ne triche pas sur les labels énergétiques de ses TV

13 octobre 2015

Le quotidien britannique The Guardian a récemment accusé Samsung de tricher sur les labels énergétiques de ses tv. Le paramètre standard "motion lighting" réduirait ainsi sensiblement la consommation d’énergie. Dans nos tests, nous n’en avons toutefois pas trouvé la moindre preuve.

L'affaire n'est pas sans rappeler le récent scandale de Volkswagen, épinglé pour truquage délibéré des tests.

Dans un article publié la semaine dernière, The Guardian affirmait en effet que certains téléviseurs Samsung, sur le marché européen, consommeraient délibérément moins d'énergie pendant les tests officiels que lors de leur utilisation quotidienne. Les téléviseurs obtiendraient, de la sorte, un label énergétique plus favorable que mérité. Des études indépendantes en laboratoire auraient mis en lumière une manipulation délibérée via le paramètre écologique du "motion lighting".  
Or, nous nous sommes déjà livrés à ces tests et nous n’avons pas trouvé la moindre preuve de falsification dans le chef de Samsung.

Pas de fraude

ComplianTV, un groupe de recherche subsidié par l’UE, a noté une consommation d'énergie significativement plus élevée de la TV que pendant les tests officiels (la norme IEC 62087). Le "Motion lighting” est un paramètre qui fait sensiblement baisser la consommation d’énergie en atténuant la luminosité de l’écran pendant le visionnage. Le labo insinuait que ce paramètre était automatiquement activé dès que le protocole de test officiel était lancé. Samsung nie avoir conçu ce paramètre pour tromper les tests d’énergie et octroyer un meilleur label énergétique à leurs appareils.

Les téléviseurs Samsung ne sont pas en mesure de détecter le moment où la consommation d’énergie est mesurée selon un protocole de test normalisé.
Si les appareils Samsung consomment en effet plus d’énergie avec les paramètres d’image optimum que ceux des autres marques réglés selon les paramètres standards, la raison ne réside pas, selon nous, dans une volonté de trafiquer les labels énergétiques.

Les utilisateurs peuvent avoir recours au "motion lighting" pour limiter leur facture d’énergie, mais ils doivent pour cela renoncer à une certaine qualité d’image et de visionnage.
Ceci explique donc cela. 
Nous obtenons ainsi des scores jusqu’à 20 % supérieurs parmi notre panel de spectateurs ayant opté pour les paramètres d’image optimum.

En quête de la meilleure expérience de visionnage pour votre téléviseur?