Analyse
Vers plus de transparence sur les comptes d'épargne? il y a 6 ans - lundi 4 avril 2011

Le Parti Socialiste (PS) a déposé la semaine dernière une proposition de loi imposant aux banques de fournir gratuitement, une fois par an aux épargnants qui en font la demande, un décompte détaillé de leurs intérêts en comptes d'épargne.

Ce décompte reprendrait, notamment, les périodes de calcul de la prime de fidélité. Le PS souhaite ainsi que les épargnants aient une meilleure connaissance du moment où ils peuvent retirer leur argent, sans risquer de perdre cette prime.


Une proposition perfectible

Précisons d'emblée qu'il ne s'agit encore à ce stade que d'une proposition, qui doit encore parcourir tout le chemin parlementaire classique, avant que cela aboutisse, peut-être, au vote d'une loi. Mais d'ores et déjà, nous jugeons que cette proposition ne va pas assez loin. La proposition impose un calcul détaillé des intérêts une fois par an, en début d'année dans la plupart des cas. Mais si l'épargnant retire son argent à d'autres moments de l'année? Entre-temps, de nouveaux versements peuvent avoir été réalisés, modifiant le moment où il vaut mieux retirer son argent sans être trop pénalisé. Par ailleurs, à ce stade, la proposition de loi n'impose pas aux banques de communiquer sur base d'un formulaire standard. Avec le risque que chaque banque communique ce qu'elle souhaite, avec plus ou moins de précisions.

 

Partagez cet article