Analyse
L’ABC des produits d’épargne sans risque il y a 6 ans - mercredi 31 août 2011

Avantages et inconvénients

Les placements qu’on présente sans risque sont nombreux : comptes d’épargne, bons de caisse, bons d’Etat, comptes à terme, assurances-épargne, obligations…

 

Les placements sans risque en euro constitueront exclusivement le portefeuille des investisseurs ne souhaitant prendre aucune forme de risque, avec une préférence en ce moment pour les comptes d’épargne et, si vous avez au moins huit ans devant vous, les assurances-épargne.
Pour les investisseurs plus dynamiques, qui investissent aussi en actions et sicav, les placements sans risque en euro doivent s’envisager à titre de diversification. Leur poids variera entre 10, 25 et 35 % selon que vous adoptiez un profil de risque défensif, neutre ou agressif.

 

Prenez connaissance des avantages et les inconvénients des diverses formes de placements sans risque.

 

Comptes d’épargne 

Le compte d’épargne est destiné à l’argent que vous voulez garder à portée de mains. Depuis le début de la crise financière, il sert aussi de plus en plus de placement d’attente. Il rapporte peu, mais l’argent y est en sécurité.

 

Bons de caisse, d’Etat, comptes à terme

L’argent dans ces produits est immobilisé pour une période déterminée. Les intérêts sont connus à l’avance et fixes pour toute la durée du placement.

 

Obligations

En souscrivant à une obligation, vous confiez votre argent à un émetteur (un Etat, une banque, une entreprise…) pendant une durée déterminée au terme de laquelle vous récupérerez votre argent. Entre-temps, vous toucherez chaque année des intérêts, à un taux fixé à l’avance.

 

Assurances-épargne

Vous confiez votre argent à un assureur qui en retour s’engage à ce que votre épargne progresse à un rythme convenu à l’avance.

 

Partagez cet article