Analyse
83 800 signatures présentées au Ministre Vande Lanotte il y a 5 ans - mardi 14 février 2012

Un pas de plus dans nos revendications.

Pétition

Le 13 décembre dernier, nous lancions notre pétition “Nous ne banquerons pas deux fois”, avec pour objectif de contrecarrer la volonté des banques de nous faire payer leur crise.

Car celles-ci ne manquent pas d'imagination pour éponger les pertes de leur mauvaise gestion et de leurs mauvais placements : hausse du tarif des opérations bancaires de base, abaissement des taux et primes de fidélité des comptes d’épargne, relèvement du taux en crédit hypothécaire...

Pourtant, les consommateurs et les citoyens ont déjà largement payé la crise bancaire et financière, dont ils ne sont pas responsables. Ils ne doivent pas payer une deuxième fois !

 

Cette pétition, qui a rassemblé 83 800 signatures, a été remise ce 14 février au Ministre de l’Economie et des Consommateurs, Johan Vande Lanotte, par une  délégation de Test-Achats.

 

 

Deux grandes revendications

Les signataires et Test-Achats, qui attendent maintenant des gestes forts du Gouvernement pour éviter que les consommateurs ne soient de nouveau victimes de la crise, émettent deux revendications principales :


- La gratuité des retraits électroniques aux distributeurs automatiques.

Disposer de son propre argent déposé sur son compte est en effet un droit fondamental, qu'il n'y a pas lieu de tarifer. 

- Un taux unique de rémunération du compte d’épargne, octroyé sans condition, et englobant le taux de base et la prime de fidélité.

Car, comme nous l'expliquons dépuis longtemps, la prime de fidélité, octroyée lorsque l'on laisse son argent sur le compte d'épargne minimum 12 mois, constitue un frein au changement de banque. Un taux unique de rémunération serait plus transparent et ne pénaliserait pas les retraits en cours d'année.

 

Nous espérons que cette nouvelle démarche portera ses fruits et vous tiendrons bien sûr au courant.

En attendant, pour choisir un compte d'épargne, utilisez notre comparateur.

 



Partagez cet article